Lady Ponce, l’incroyable trajectoire d’une diva du Bikutsi

Lady Ponce, l’incroyable trajectoire d’une diva du Bikutsi

Lady Ponce, l’incroyable trajectoire d’une diva du Bikutsi

Née Adèle Ruffine Ngono, Lady Ponce a vu le jour le 24 juillet 1983. Aujourd’hui, elle est connue dans le milieu de la musique camerounaise comme auteure, compositrice, interprète, chanteuse. Son style principal est le Bikutsi.

Les premières prestations de l’artiste ont lieu alors qu’elle n’a que 10 ans. A 17 ans, elle effectue des prestations artistiques au sein de l’établissement CASCADE avec le groupe Vibration qu’elle a intégrée plus tôt. Ensuite, elle intègre le groupe Akoa et rencontre Tonton Ebogo, Patou Bass et Aimé Lebeau, entre autres personnalités clés du monde de la culture camerounaise. En 2006, elle sort l’album « Le Ventre » qui va faire décoller sa carrière d’artiste.

Au cours de la carrière, Lady Ponce a sorti de nombreuses œuvres musicales. Parmi ses titres les plus  connus, on peut citer : « Confession », « Bombe atomique », « loi du talion », « Bain de sons », « Patrimoine » et « Suprême ».

Ses œuvres lui ont valu de nombreuses récompenses. En 2007, elle est élue Meilleure voix et révélation féminine de la scène camerounaise, un an plus tard, elle est consacrée Meilleure artiste féminine 2008 et Trahison élue Chanson de l’année au Canal d’Or. Dans la foulée, elle est Meilleure artiste bikutsi au Festival éponyme. En 2012, elle reçoit le prix de la Meilleure artiste féminine au KORA Afrique Centrale. En 2017, elle est distinguée du prix de la Meilleure performance de l’année par RTS (Radio Tiéméni Siantou).

La Rédaction

Laisser un commentaire