Verolyn Vonleh élue Miss Libéria 2022

Verolyn Vonleh élue Miss Libéria 2022

Verolyn Veseh Vonleh, une indigène de 21 ans du comté de Rivercess, dans le centre-sud du Libéria, a été couronnée Miss Libéria 2022. Elle a remporté la couronne lors d’un concours très compétitif aux premières heures du dimanche 24 juillet 2022 après des semaines de séances de mentorat et de modélisation rigoureuses ainsi qu’un processus de vote via TipMe Liberia.

Elle a battu les autres concurrentes Miss Kindness Wilson de (Grand Gedeh County) en tant que 1ère finaliste et Miss Joicet Jartu Fodey de (Grand Cape Mount) en tant que 2ème finaliste, remplaçant ainsi la belle mannequin du comté de Nimba, Wokie Dolo, qui détenait le titre pour les cinq dernières années après avoir remporté la couronne en 2016.

Verolyn, qui a diverti et impressionné les juges pendant le programme de 12 heures, est rentrée chez elle avec des prix appétissants. Elle représentera le Libéria au concours Miss Monde 2023.

Elle est étudiante à l’Université épiscopale méthodiste africaine (AMEU) et partage des liens avec le comté de Nimba où son père, M. Vonlehtay Vonleh, est originaire, plus précisément, de Gbor Wehplay, comté de Nimba.

Dans une interview avec des journalistes après le concours, la vainqueure ravie a déclaré: « Je suis très heureuse et j’espère utiliser ma position pour mettre des sourires sur les visages des enfants et surtout me concentrer sur d’autres problèmes de société bientôt. »

Au total, 15 belles dames des 15 subdivisions politiques du Libéria, qui ont participé au tour préliminaire du concours, ont atteint la phase finale, dont Faith Flourishing Collins du comté de Gbarpolu, Amb. Linda Doe du comté de Bomi, Favor Topoe du comté de Grand Kru, Kindness Wilson du comté de Grand Gedeh, Kariah Dorley du comté de Rivergee, Georgia Leela Bemah du comté de Bong et Tracy T. Nagbo du comté de Lofa, respectivement.

D’autres sont Antoinette Benson, comté de Sinoe ; Julia D. Moore, comté de Grand Bassa ; Alice Rozel Quaye, comté de Maryland ; Joicet Jartu Foday, comté de Grand Cape Mount; Rebina Carson, comté de Nimba ; Lelai Bendu Yekelorde, comté de Margibi ; et Willimena Lela-Murlyne-Brown, comté de Montserrado.

Les candidates ont été confrontées à des questions simples mais épineuses des juges sur le rôle d’une femme dans la société, entre autres.

La salle du pavillon du centenaire remplie à pleine capacité a pris vie lorsque le spectacle a commencé au milieu des acclamations de la foule pour leurs concurrentes.

Les dames ont commencé la journée en entreprenant un exercice de routine pour le plus grand plaisir de la foule qui remplissait le pavillon du centenaire au cœur de Monrovia, malgré les craintes que divers événements organisés autour de la capitale aient éclipsé le plus grand concours de beauté du pays.

Organisé par XL Entertainment sous la surveillance du ministère de l’Information, des Affaires culturelles et du Tourisme (MICAT), le responsable de l’événement, Zubin Cooper, PDG de XL Entertainment, a déclaré que le concours de cette année ne consiste pas seulement à avoir Miss Libéria, mais aussi à restaurer le marque du concours.

Cooper a noté que l’un des principaux objectifs du concours de cette année est de mener un processus aussi libre, équitable et transparent que possible qui permet à tous les Libériens d’avoir leur mot à dire sur qui devrait être couronnée comme la prochaine reine du pays.

Il a déclaré que le thème de Miss Libéria de cette année était : « Célébrer le Libéria, sa culture et son tourisme ».

Il a poursuivi en disant qu’il a été allégué que dans l’apparat libérien, il y a des cas de tricherie, mais a souligné que l’hôte veut s’assurer que la responsabilité et la transparence sont la marque du concours à l’avenir.

Il dit qu’à l’avenir, il y aura un système et une structure en place que d’autres suivront, ce qui ouvrira la voie à une nouvelle ère d’apparat au Libéria.

Selon lui, l’événement a été caractérisé par un vote public, qui a constitué 40% du total des votes, tandis que les 60% restants des votes ont été déterminés par les juges.

La Rédaction

Laisser un commentaire