Une députée camerounaise rehausse Grand P

Une députée camerounaise rehausse Grand P

L’honorable députée PCRN à la Tribune de l’Assemblée nationale du Cameroun, Nourane Foster, a offert, en souvenir, un joli tableau au musicien guinéen Grand P.

Grand P profite de la Coupe d’Afrique des nations, pour faire de nombreuses rencontres, qui s’avèrent déjà fructueuses. Après avoir rencontré les légendes du football africain comme le Sénégalais El Hadji Ousseynou Diouf ou encore le Togolais Emmanuel Sheyi Adebayor, tout comme le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, l’artiste guinéen Moussa Kaba alias Grand P a été reçu, lundi 24 janvier 2022, à Douala par l’honorable Nourane Foster.

Alors que la Guinée se préparait à affronter la Gambie à Bafoussam, dans le cadre des huitièmes de finale, l’artiste guinéen Moussa Kaba alias Grand P s’est rendu à Douala où il a été reçu par l’honorable Nourane Foster, une parlementaire du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN). Cette dernière a même offert un présent à Grand P, qui a partagé les images sur son compte Instagram.

« J’ai été reçu aujourd’hui (lundi) par l’Honorable Nourane Foster depuis Douala. Un grand merci pour votre soutien et merci encore pour le cadeau », a écrit Grand P sur son compte Instagram. « Vous êtes désormais une propriété africaine et les Africains vous aiment, ils aiment votre joie de vivre et votre optimisme. Ce tableau représente notre Afrique, nos villages et notre milieu naturel. Bon séjour au Cameroun », a répondu Nourane Foster. « Nourane Foster, que Dieu vous bénisse abondamment, la maman des orphelins », a ajouté Grand P.

Les internautes ont également commenté cette publication sur la page Facebook de Grand P. « Continuez avec la même potentialité Monsieur Grand P, vos connexions deviennent de plus en plus grandes. Soyez béni, venez un jour au Kenya », a suggéré Kennedy Jowi Rachier. « Le Cameroun est un pays d’accueil. Faites comme chez vous Grand P », a souhaité Ndoe Albert. « Bonnes nouvelles, tu es à Douala depuis quand ? Alors, j’ai un rêve à réaliser et je crois que le moment tant attendu est venu de te rencontrer et prendre une photo avec toi. Moi aussi, je suis à Douala plus précisément à Bonamoussadi (mosquée). Enfin, j’ai l’espoir que mon rêve se réalisera », espère Hassan Ismail.

La Rédaction

Laisser un commentaire