Tswelopele de Bonolo Kavula remporte un prix d’art africain

Tswelopele de Bonolo Kavula remporte un prix d’art africain

La Fondation Norval et la Sovereign Art Foundation (SAF) ont déclaré Bonolo Kavula lauréat du Norval Sovereign African Art Prize pour son œuvre Tswelopele. Le travail de l’artiste est axé sur l’abstraction, la répétition et le design, afin de créer des installations multidimensionnelles et stratifiées. Réalisée à partir d’une robe shweshwe rouge, rappelant un héritage familial, la déconstruction et la reconstruction du tissu permettent à un nouveau dessin d’émerger de la masse de points, laissant au spectateur la possibilité d’interpréter l’œuvre comme il le souhaite.

Kavula, représenté par la SMAC Gallery du Cap, est le tout premier lauréat de ce prix annuel destiné aux artistes contemporains d’Afrique et de sa diaspora. Il a été sélectionné parmi une liste de 30 artistes originaires de 18 pays, parmi lesquels l’Afrique du Sud est la plus représentée, suivie du Zimbabwe, de l’Angola, du Maroc et du Nigeria.

En plus du titre et du prix en espèces de 500 000 Rands, Kavula se verra offrir la possibilité d’organiser une exposition solo à la Norval Foundation, dans laquelle figurera l’œuvre gagnante. En outre, ayant attiré l’attention du public qui a voté lors de l’exposition et en ligne, René Tavares, de This Is Not A White Cube, Luanda et Lisbonne, et Galeire Alex Serra, Cologne, reçoivent le prix du vote du public et 25 000 Rands pour leur œuvre « Sóia dona um, 2021, retratos pra Inglês ver – séries ». Une œuvre dans laquelle les plantations de São Tomé et la période qui a suivi l’abolition de l’esclavage nous rappellent un passé historique qu’il est important de retrouver et de prendre en compte.

Un jury composé de 53 professionnels indépendants du monde des arts, comprenant des conservateurs et des universitaires qui travaillent en étroite collaboration avec des artistes dans leurs régions respectives, a désigné 158 artistes pour le prix. Les 30 finalistes ont été sélectionnés par un jury composé de cinq spécialistes de l’art de renommée mondiale, à savoir : David Ellio, écrivain, conservateur et directeur de musée ; Janine Gaëlle Dieudji, directrice des expositions du Musée d’art africain contemporain Al Maaden ; Khanya Mashabela, conservatrice de la Fondation Norval ; Marie-Ann Yemsi, conservatrice d’exposition et consultante en art contemporain ; et Tim Marlow, directeur général du Design Museum de Londres.

Les prix ont été remis lors d’un événement privé, en présence du jury, lors de l’exposition des finalistes à la Norval Foundation, au Cap, le 15 février 2022. Le public est invité à découvrir les œuvres sélectionnées lors de l’exposition, qui est ouverte de 9 h à 17 h (tous les jours sauf le mardi) jusqu’au 28 février 2022 inclus. Le prix vise à collecter des fonds importants pour les artistes présélectionnés et pour le programme éducatif de la Fondation Norval, car le produit de la vente sera partagé à parts égales entre la Fondation et les artistes.

Anna Lejerskar, présidente de la fondation Learn for Life, la branche à but non lucratif d’EON Reality, a commenté ce partenariat :

« La créativité est considérée comme le moteur de l’innovation, comme un carburant pour inspirer et enrichir. Pour EON Reality, les parallèles entre l’art et la technologie sont évidents : tous deux fournissent les moyens d’apprendre à nous connaître et à connaître le monde de manière nouvelle et différente, et invitent à repenser et à réinventer.

EON Reality, par l’intermédiaire de sa branche à but non lucratif Learn for Life Foundation, est fière de parrainer le Norval Sovereign African Art Prize, une cause qui correspond étroitement à l’engagement de l’organisation en faveur de l’éducation, des arts et de la communauté.

La coopération entre Learn for Life Foundation et le Norval Sovereign African Art Prize marque notre vision commune d’exploiter le pouvoir de la créativité et de donner du pouvoir aux rêves des générations à venir. »

Hannah O’Leary, responsable de l’art africain moderne et contemporain, Sotheby’s, a commenté :

« Le Prix Norval Sovereign pour l’art africain n’offre pas seulement une merveilleuse opportunité aux artistes concernés, mais il met également en avant les communautés artistiques dynamiques et novatrices d’Afrique et de la diaspora pour le bénéfice d’un public mondial. Juste après l’exposition au Cap, c’est avec une grande excitation que nous présentons les œuvres sélectionnées lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s ».

Toutes les œuvres sélectionnées, à l’exception du lauréat du grand prix, peuvent être acquises lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s, ouverte à partir de 17h00 GMT hier (15 février 2022) jusqu’au 22 février 2022. Veuillez-vous rendre sur la page des enchères de Sotheby’s pour plus d’informations et pour visualiser les œuvres. L’inscription est obligatoire pour placer une enchère.

La Rédaction

Laisser un commentaire