Thebe Magugu place sa famille au cœur de sa création printemps-été 2022.

Thebe Magugu place sa famille au cœur de sa création printemps-été 2022.

Du point de vue d’un aficionado de la mode, on n’y pense trop rarement. Pourtant, répondre aux exigences et autres attentes peut s’avérer anxiogène pour les designers participant à la Fashion Week. Devoir sans cesse se surpasser, essuyer les critiques…

Alors que ce Fashion Month se dirige pas à pas vers un “après-Covid”, Thebe Magugu a décidé de ne céder à aucune pression. Ni à celle d’un retour aux défilés en présentiel, ni à celle qui voudrait qu’il dévoile une collection qui retranscrit les enjeux de notre époque.

C’est donc en vidéo et sur la base de ses souvenirs d’enfance, que le jeune prodige de la mode nous présente “Genealogy”, sa collection printemps-été 2022

Thebe Magugu, la famille pour moteur

Ouvrir une boîte à souvenirs, en sortir de précieux clichés de famille, se remémorer de tendres moments ou écouter ceux qui les ont vécus. Autour d’une table ronde, Thebe Magugu, sa mère Iris Magugu et sa tante Esther Magugu décortiquent leurs photos de famille. Ces biens à partir desquelles le créateur sud-africain a imaginé Genealogy.

Sur une photo : son oncle Tebogo, sa grand-mère Matiego, sa tante, sa mère… Cette collection raconte l’arbre généalogique de Thebe Magugu. Elle raconte la vie d’avant de ses proches, la folie de leurs soirées étant plus jeunes, leurs vêtements préférés.

“J’aime à penser que la mémoire sert de réservoir d’optimisme”, affirme-t-il. Alors le designer a examiné attentivement les pièces portées par les membres de sa famille sur ces petits bouts d’histoire. Ensuite, il les a re-créé dans une version 2021 classe, poétique, et sophistiquée.

On le voit en observant la veste color-block rouge, blanc, et noir de la collection. Elle est inspirée du tailleur-jupe préféré de sa maman, celui qu’elle porte sur un cliché de jeunesse.

Si l’ancienne version lui rappelle le tailoring signature d’Yves Saint-Laurent, celle-ci est déclinée dans une matière fluide et s’accompagne d’une jupe plisée.

Un autre look s’inspire cette fois d’une photographie de Tebogo Magugu, son oncle. Le couturier transpose sa source d’inspiration sur un look composé d’un trench, d’une chemise et d’un pantalon en jean.

Dans les moindres détails, on ressent l’esprit de la mode des années 60 à 70 : la ceinture à boucle dorée du jean taille haute, les larges ourlets blancs, et ce large col blanc chic comme on n’en fait plus.

Et parce que Genealogy est un hommage à ses êtres chers, Thebe Magugu appose les portraits de sa famille sur cette chemise et son trench en wax assorti. Une iconographie très personnelle qui nous fait savoir que ses proches sont eux des “personnes importantes”, comme le confie le créateur.

Côté chaussures, cette essence vintage prend la forme de bottines vernies et de mules à bouts pointus. Cette collection nostalgique mais jamais mélancolique traduit la beauté des liens du sang et l’émotion suscitée par les premiers souvenirs de mode du créateur basé à Johannesburg.

Et si Thebe Magugu nous a habitué à des collections toujours thématiques, celle-ci est sans doute la plus touchante.

La Rédaction

Laisser un commentaire