Tenor, l’étonnante figure montante de la scène camerounaise

Tenor, l’étonnante figure montante de la scène camerounaise

Il est connu comme le jeune rappeur qui a créé Do le Dab. Né sous le nom de Mengoumou Ayia Thierry, alias Tenor a vu le jour le 11 avril 1998. Le jeune artiste est connu dans le milieu de la musique comme un rappeur de talent dont les styles principaux sont le hip-hop, l’afropop et le rap.

Tenor est épris de musique depuis le lycée où il rappait devant ses camarades. Il sort son premier titre « Camerounais » en 2014. Un an plus tard, le jeune rappeur commet le titre « Alelouyah » qui sera accompagné d’un clip. L’année suivante, Tenor signe dans le label War Machine et sort le tube « Do le Dab ». L’enchainement se poursuit en 2017, année pendant laquelle l’artiste intégrera la maison de disque Universal Music Africa, avant de sortir son premier EP « Nnom Ngui » en 2018.

Au cours de la carrière, Tenor a publié de nombreuses œuvres musicales.  Mis à part les œuvres évoquées plus haut, le jeune artiste a publié le titre « Nathalie » en 2016, le remix de « Purple Lamborghini (African Remix) » en 2017. Cette même année, il sort « Chicoter les Tympans » en collaboration avec DJ Arafat. Dans le premier EP de Tenor qui sort en 2018, sous le titre « Nnom Ngui », il y a le single « LVMH ». Dans la foulée, il collabore avec le groupe ivoirien Kiff No Beat pour sortir le titre « Appeler ». En 2019, le rappeur revient avec le titre virevoltant « Speedy ».

Ces œuvres lui ont valu de nombreuses récompenses. Rien qu’en 2017, le rappeur a aligné le Prix Révélation de l’année au Balafon Music Awards 2017, le Prix Artiste de l’année au Balafon Music Awards 2017 et le Prix Clip de l’année au Balafon Music Awards 2017.

La Rédaction

Laisser un commentaire