Takam Alain Giresse, le bodybuilder qui suscite de l’admiration

Takam Alain Giresse, le bodybuilder qui suscite de l’admiration

Créateur du concept du Tak Metho, pour promouvoir l’autodiscipline contre l’alcool et les drogues, le jeune camerounais a fini par s’imposer dans le monde du sport. 

C’est un prodige du sport. A  30 ans, Takam Alain Giresse s’est imposé dans le monde du sport grâce à son concept Tak Metho, une autodiscipline contre l’alcool et les drogues chez les jeunes. C’est en 2019 que le camerounais alors âgé de 27 ans, a eu  l’idée de créer le concept Tak Metho, qui consiste à se rendre torse nu dans les rues populaires pour faire des exercices physiques pendant plusieurs heures.

Raillé au début, le concept du jeune camerounais finira par être adopté par des milliers de jeune. «  C’est cette technique qui a révolutionner ma vie », dit-il.  A force de pratiquer  son sport, Alain Giresse Takam a fini par se construire  un physique imposant, grâce auquel il se fait de l’argent. A ce jour, le bodybuilder  est un homme riche qui voyage partout dans le monde.

L’histoire d’Alain Giresse  Takam est atypique. Né de famille pauvre à Douala la capitale économique du Cameroun, le bodybuilder  a passé une enfance difficile à Douala. Après plusieurs tentatives de s’expatrier, il finit par obtenir un visa pour Dubaï. En quittant le Cameroun, il rêve devenir un grand basketteur. Mais son rêve va s’écrouler comme un château de cartes. Il passe plusieurs années de dèche à Dubai, jusqu’au moment où son idée lui ouvre la voie de la célébrité.

La Rédaction

Laisser un commentaire