Singuila, le lover du R&B congolais

Singuila, le lover du R&B congolais

Originaire de la République du Congo, le chanteur Bedaya N’Garo Singuila est né à Suresnes (Hauts-de-Seine), le 19 septembre 1977. À la fin des années 1990, il fait partie de la dernière mouture du groupe de rap Secteur Ä, avant de s’ouvrir à une carrière solo dans le style R&B.

Biographie

Attiré par le rap radical, il fait ses débuts dans la dernière mouture de Secteur Ä en 1999, puis dans le groupe Psyché, avant de s’ouvrir à une carrière solo placée sous le signe du R&B. Il collabore au titre « Thank You » de la chanteuse anglaise Jamelia (n°30 en France) puis sort son premier album On Ne Vit Qu’une Fois en 2003. Le recueil alimente le classement des singles avec « C’est trop » (n°6), « Aïcha » (n°21) et « Ma Conscience » (n°58).

En 2006 paraît son deuxième opus, Ghetto Compositeur, avec les titres « Le Temps passe trop vite » et « Ma nature ». Singuila offre ensuite la chanson « Il avait les mots » à Sheryfa Luna, qui en fait un tube, puis reprend le titre à son compte dans « La Réponse ».

Le chanteur collabore avec Kamnouze en 2008 pour les titres « Nos blessures » et « Ça n’ment pas » et se consacre à son troisième album Ça Fait Mal qui sort à l’automne 2009. Le R&B fluide et sophistiqué de Singuila fait mouche dans le duo « J’suis K.O. » avec Marc Antoine et le nouveau succès « Reviens je t’en prie ». Le chanteur enchaîne ensuite les simples sans nouvel album. Ainsi paraissent successivement les titres « Sang chaud » (2011), « Ma liberté » (2014), « Retour de flamme » (2016) et « Ay mama » (2017).

La Rédaction

Laisser un commentaire