Sarkodie : “Fini le local, je veux un combat international de rap avec…”

Sarkodie : “Fini le local, je veux un combat international de rap avec…”

Le célèbre chanteur ghanéen Sarkodie a annoncé qu’il était prêt à affronter des rappeurs étrangers dans une bataille lyrique.

Selon le double lauréat du BET Award, il n’est pas intéressé par un combat de rap local pour le moment.

Le rappeur l’a révélé lors d’une conversation avec le ghanéen Emmanuel Sandyman, plus connu sous le nom de Fire Stick.

Au cours de leur conversation, Sarkodie a souligné qu’il ne se battra jamais contre un jeune rappeur ghanéen qui le défie directement ou indirectement.

Expliquant sa raison, il a déclaré : « J’ai l’impression que tu ne réponds que lorsque tu n’es pas sûr de ta position supérieure ».

King Sark a toutefois admis qu’il avait envie de se mesurer à un rappeur international. « M.I. Abaga, oui. Définitivement », a-t-il acquiescé. Lorsque l’animateur a cité le rappeur sud-africain Cassper Yyovest, il a répondu : « Cassper, ouais ».

Expliquant pourquoi il va s’attaquer aux rappeurs mentionnés, Sarkodie, les mains en l’air, a démontré que lesdits rappeurs sont d’un “niveau supérieur”. Il a expliqué que “sans vouloir manquer de respect aux autres rappeurs, il faut être réaliste sur le plan commercial”.

Selon le rappeur ghanéen le plus décoré, ses préoccupations sont principalement d’ordre promotionnel. « Si je fais une battle lyrique avec Cassper, l’Afrique du Sud va regarder ce que je fais. Le Nigeria, si je fais une battle avec M.I., ils vont regarder », a affirmé l’artiste ghanéen.

La Rédaction

Laisser un commentaire