Salah Mejri, le MVP Tunisien

Salah Mejri, le MVP Tunisien

Salah Mejri, né le 15 juin 1986 à Jendouba, est un joueur tunisien de basketball. Il mesure 2,18 m et joue au poste de pivot. Avec l’équipe nationale, il dispute le championnat du monde 2010 et remporte le championnat d’Afrique 2011 organisé à Madagascar.

Qui aurait pensé qu’un jeune homme de la petite ville de Jendouba allait devenir le héros de tout un pays ? Sa vie allait changer après. Avec des expériences professionnelles en Europe – Antwerp Giants (Belgique), Obraidoro BC et Real Madrid (Espagne) avant de traverser l’Atlantique pour rejoindre les Dallas Mavericks, devenant par la même occasion le premier tunisien à jouer en NBA.

Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que l’intérieur de 2.18 m devienne une star continentale, propulsant la Tunisie vers son tout premier titre africain au FIBA AfroBasket 2011. Un tournoi dont Mejri a d’ailleurs été nommé MVP.

Formé à l’Etoile sportive de Sahel (2006-2010) avec qui il remporte deux titres de champion de Tunisie, il rejoint le championnat de Belgique de basket-ball en 2010 pour jouer avec les Telenet Giants Antwerp. Lors de sa deuxième saison, il est le meilleur contreur du championnat avec 2,5 contres par rencontre et troisième meilleur rebondeur avec 7,5 (derrière Jason Love et Graham Brown).

Il prend part aux Jeux olympiques d’été de 2012 avec l’équipe de Tunisie et finit meilleur contreur de la compétition avec 3,4 contres par rencontre et deuxième meilleur rebondeur avec dix rebonds par rencontre.

Il rejoint le Real Madrid en juillet 2013. Le 30 juillet 2015, il signe aux Mavericks de Dallas et devient le premier nord-africain à jouer dans la NBA.

Après avoir participé avec la sélection tunisienne au championnat du monde 2019 en Chine, il s’engage en septembre 2019 pour un mois avec les Liaoning Flying Leopards dans l’optique de participer à la East Asia Super League. En octobre 2019, Mejri retourne au Real Madrid avec lequel il signe un contrat qui court jusqu’à la fin de la saison 2019-2020. En septembre 2020, il s’engage avec les Beijing Royal Fighters évoluant en CBA chinoise.

La Rédaction

Laisser un commentaire