Ruth Chepngetich veut tout casser au mondial d’athlétisme 2022

Ruth Chepngetich veut tout casser au mondial d’athlétisme 2022

La Kényane voit déjà grand à l’approche des Championnats du monde de marathon qui se tiendront en Orégon, aux Etats-Unis, du 15 au 24 juillet 2022.

Repousser les limites, se fixer des objectifs insoupçonnés, Ruth Chepngetich regarde devant et met ainsi la barre déjà très haut.  Sélectionnée dans l’équipe du Kenya pour les Championnats du monde d’athlétisme, Chepngetich rassure ceux qui ont placé cette confiance en elle. Cet été, du 15 au 24 juillet à Eugène, Orégon (USA), Chepngetich veut tout casser. La marathonienne de 27 ans a déjà remporté le titre mondila en septembre 2019. C’était à Doha.

Et en mars dernier, Chepngetich avait également réussi à réaliser le deuxième temps le plus rapide du marathon réservé aux femmes en 2 h 17 min 18. Elle avait dans la foulée, remporté la course qui s’était notamment disputée à Nagoya, au Japon.

Même si Chepngetich veut encore marquer les esprits aux Championnats du monde, elle sait également que la concurrence sera redoutable. « Le marathon féminin a fait de grands progrès au cours des quatre dernières années. Il y a pas moins de sept coureuses d’élite qui courent toutes en moins de 2h18 », fait remarquer Chepngetich.

Classée quatrième Chepngetich était l’une des favorites pour décrocher l’or au marathon des Jeux olympiques de Tokyo en août dernier. Après cet échec, la Kényane a cependant rebondi pour remporter les honneurs à Chicago en octobre, avec un chrono de 2:22:31. « Il ne serait pas surprenant de voir un meilleur temps mondial sur le parcours d’Eugene », prédit Chepngetich à l’AFP.

Le marathon féminin d’Eugene est prévu le 18 juillet, un jour après l’épreuve masculine. Chepngetitch sera avec Judith Jeptum, qui a mérité sa place après avoir remporté le marathon de Paris, le week-end dernier.

La Rédaction

Laisser un commentaire