Rafiki Fariala doublement primé au Festival Cinéma du Réel 2022

Rafiki Fariala doublement primé au Festival Cinéma du Réel 2022

Seul à représenter l’Afrique dans la compétition internationale du Festival Cinéma du Réel, organisé au Centre Pompidou à Paris du 11 au 20 mars, Nous, étudiants ! de Rafiki Fariala, un Congolais réfugié depuis des années en Centrafrique avec sa famille, a été doublement primé avec une mention spéciale du jury long-métrage et le prix des bibliothèques.

Cette chronique des vicissitudes de la vie étudiante à Bangui, à travers le parcours de quatre jeunes en licence d’économie à l’université publique a conquis le public parisien, après avoir connu la même fortune à la Berlinale, grâce à un récit où domine toujours l’émotion.

C’est à la fois un feel good movie et un tableau effrayant d’un pan de la vie en Centrafrique

La colère aurait toutes les raisons de dominer, peut-on penser, au vu de la réalité du quotidien estudiantin : salles de cours surchargées où trouver une place convenable pour s’asseoir, relève de la lutte sans merci, corruption et incompétence très répandues sinon généralisées au niveau de l’administration comme du corps professoral, harcèlement des étudiantes par leurs professeurs, conditions de logement effroyables, difficultés à trouver et exercer des petits jobs pour financer son cursus… Rien, s’agissant du parcours du combattant des étudiants pour s’en sortir, n’est éludé. Mais il ne s’agit pas pour autant d’un film de pure contestation, encore moins d’un film militant à vocation politique ou d’une étude sociologique pour grand écran.

L’ambition de l’auteur est de laisser le spectateur juge de ce qu’il voit, sans a priori, refusant toujours de tomber dans le misérabilisme. Il multiplie, avec la complicité de personnages dotés d’un certain sens de l’humour, les scènes cocasses. Tout en filmant avec malice les histoires d’amour et en magnifiant l’amitié qui lie des étudiants ne perdant jamais espoir. Nous, étudiants ! est à la fois un feel good movie et un tableau effrayant d’un pan de la vie en Centrafrique.

À 24 ans à peine, Rafiki Fariala prépare un nouveau film qui devrait être une fiction autobiographique. En attendant d’allier tous ses talents, et de proposer au public une comédie musicale, c’est un chanteur et musicien à succès.

La Rédaction

Laisser un commentaire