Qatar 2022 : le double cauchemar de Mohamed Salah

Qatar 2022 : le double cauchemar de Mohamed Salah

Déjà battu par le Sénégal en finale de Coupe d’Afrique des Nations, l’Egypte a de nouveau vécu un revers cruel mercredi soir, une fois de plus défait aux tirs au but. Résultat : les Pharaons regarderont le Mondial qatari à la télévision.

Dans cette rencontre, le Sénégal était parvenu, via Boulaye Dia dès la 3e minute de jeu, à rattraper son retard d’un but concédé lors de la manche aller. Les prolongations n’ayant pas fait pencher la balance, la sentence est donc tombée lors de la séance fatidique des tirs au but.

A ce petit jeu, ce sont les Sénégalais qui se sont montrés les plus adroits ou, du moins, les moins maladroits. Mais il faut dire que leur public les a bien aidés. En effet, la star égyptienne Mo Salah a manqué la conversion du premier tir au but mais sur les images, on peut se rendre compte que l’attaquant a été la cible de lasers qui pouvaient fortement l’aveugler. Il finira par shooter… au-dessus des cages !

Ses équipiers Zizo et Mostafa Mohamed ne s’en tireront pas mieux et finalement, le Sénégal remportera la séance 3-1.

Mais le cauchemar n’était pas fini pour Mo Salah puisque lors de son retour au vestiaire, il a été la cible de nombreux projectiles lancés depuis les gradins. L’Egyptien a dû être escorté pour éviter un maximum de ramasser les débris sur lui.

La fédération égyptienne a réagi et dénoncé les faits. Elle a ajouté que dès l’échauffement, ses joueurs ont dû faire face aux rayons des lasers venant du public et que ceux-ci ont également été traités de racistes. Le bus de la sélection aurait également été caillassé à son arrivée au stade. 

La Rédaction

Laisser un commentaire