Prix du Président de l’UEFA : Didier Drogba mis à l’honneur

Prix du Président de l’UEFA : Didier Drogba mis à l’honneur

En marge du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions, l’ancien attaquant de l’OM et Chelsea a été honoré par l’UEFA qui lui a remis le 1er octobre 2020 le Prix du Président de l’UEFA. Ce trophée récompense chaque année « réalisations exceptionnelles, l’excellence professionnelle et les qualités personnelles exemplaires ».

Le Prix du Président récompense chaque année les réalisations exceptionnelles, l’excellence professionnelle et les qualités personnelles exemplaires et l’actuel président de l’UEFA Aleksander Čeferin met en avant « l’engagement pour l’excellence sur et en dehors de la pelouse de Drogba ». Il admire la motivation de Drogba d’aider à améliorer la vie des enfants des pays en développement après sa retraite.

« Drogba est un héros aux yeux de millions de fans de football pour ses exploits tout au long de sa brillante carrière de joueur. C’est un leader – un pionnier. Il m’a marqué par son talent, sa force et son intelligence, mais surtout pour son appétit insatiable de réussite – un aspect de sa personnalité qui est tout aussi présent dans sa volonté d’aider les autres en dehors du terrain de jeu », a déclaré M. Čeferin.

« L’UEFA Champions League est devenue la plus grande compétition de clubs au monde, en partie parce que nos clubs ont été en mesure d’attirer les meilleurs joueurs de la planète. Nous avons ainsi eu la chance de pouvoir voir évoluer des talents comme George Weah, Samuel Eto’o et Didier Drogba au plus haut niveau. À leur tour, ces joueurs ont montré la voie aux footballeurs africains, invitant toute une génération à suivre leur exemple. »

Drogba a commencé sa carrière en France, où il a joué pour Le Mans, Guingamp et Marseille. À Chelsea il devenait ensuite l’un des plus grands attaquants du XXIe siècle.

Pour le club de Londres, il a marqué 164 buts au cours de 381 matches, toutes compétitions confondues. Sa réalisation la plus importante est sans doute son but égalisateur en finale de l’UEFA Champions League 2012 contre le Bayern. Pour parfaire cet exploit, il a aussi inscrit le tir au but de la victoire dans la séance fatidique, permettant à Chelsea de remporter la compétition pour la première fois.

Né à Abidjan, Drogba est probablement le plus grand footballeur que la Côte d’Ivoire ait jamais connu. Il a marqué le premier but dans l’histoire de son pays à l’occasion de la première participation de la Côte d’Ivoire à la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA, en 2006, et disputera ensuite deux autres tournois.

« Avoir remporté la Champions League et avoir marqué pour mon pays en Coupe du monde sont des choses dont je ne pouvais que rêver lorsque j’étais enfant », raconte Didier Drogba, qui a grandi alternativement dans son pays natal et en France. « Il y a tant d’enfants dans les pays en développement qui ont le potentiel nécessaire pour devenir non seulement footballeurs, mais aussi médecins, enseignants et ingénieurs. C’est la raison pour laquelle il est aussi important d’aider et de soutenir les jeunes pour les aider à réaliser leurs rêves et leurs objectifs. »

La fondation de l’ancien joueur cherche précisément à atteindre ce but en soutenant le système éducatif, notamment en construisant des écoles, ce qui donne un moyen aux enfants de sortir de la pauvreté.

Drogba a d’ailleurs lui aussi repris les cours. Après avoir raccroché les crampons en novembre 2018 à la suite de passages en Chine, en Turquie, au Canada et aux États-Unis, l’ancien attaquant a souhaité compléter sa formation, et il suit actuellement le programme du Master exécutif de l’UEFA pour les joueurs internationaux (MIP), une étape qu’il considère comme cruciale pour sa transition vers une reconversion réussie.

« Je me suis demandé comment continuer à exercer la même influence sans jouer, sans solliciter ma force, mes jambes et mon cœur », explique l’ancien capitaine des Éléphants. « Le meilleur moyen était d’utiliser mon cerveau et de trouver comment rester dans le milieu du football en me consacrant à son administration. C’est pourquoi je suis ici : je viens chercher les outils et les compétences nécessaires pour m’améliorer non seulement en tant que personne, mais aussi en tant qu’homme ambitieux désireux de contribuer au développement du football. »

La Rédaction

Laisser un commentaire