Pierre Thiam commercialise le Fonio du Mali et aux États-Unis

Pierre Thiam commercialise le Fonio du Mali et aux États-Unis

Mali Shi SA et Yolélé, deux sociétés basées entre le Mali et les États-Unis, ont bénéficié d’une subvention de 1,9 million de dollars de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) afin de développer le commerce de fonio entre le Mali et les États-Unis. Céréale la plus ancienne du continent, le fonio pourrait bien représenter aussi son avenir.

Le fonio est une céréale principalement cultivée en Afrique de l’Ouest, qui est reconnue pour ses grandes qualités nutritionnelles et ses bienfaits pour la santé. Céréale un peu abandonné pendant de nombreuses années, elle est aujourd’hui réintroduite dans la culture africaine en raison de sa croissance rapide et de sa bonne adaptation au climat chaud.

De plus, explique l’Organisation mondiale de la Santé, son faible indice glycémique en fait un glucide approprié pour les personnes atteintes de diabète, une population croissante en Afrique de l’Ouest, mais aussi très importante dans les pays du Nord, États-Unis ou Europe. Le fonio est aussi une céréale sans gluten, riche en vitamines B, limitée en cholestérol, sodium et graisse, autant d’atouts qui en font une céréale miracle aujourd’hui.

Fort de ce constat, le projet vise à développer le marché aux États-Unis avec un objectif de 2 400 tonnes d’exportations par an, d’ici fin 2025, pour une valorisation de 5 millions de dollars. Le projet pourrait créer plus de 10 000 emplois, à terme, au Mali, en s’appuyant sur les petits exploitants collectifs.

« Le potentiel de marché du fonio et des produits connexes reste largement inexploité aux États-Unis «, a déclaré le chef et auteur de livres de cuisine, Pierre Thiam, co-fondateur avec Philip Teverow de Yolélé, une entreprise américaine créée en 2017 pour partager les ingrédients et les cuisines de l’Afrique avec le monde. « Le fonio est dans les dernières tendances positives des super aliments, des céréales anciennes, du patrimoine et des produits sans gluten. Au-delà de ses bienfaits nutritionnels et culinaires, il cuit en seulement cinq minutes ! Le fonio donne également d’importants rendements, des opportunités de générer des emplois et des revenus en Afrique de l’Ouest, en particulier chez les femmes », a-t-il ajouté.

Le projet comprend le développement et la promotion du marché, le développement de la chaîne d’approvisionnement mais aussi la création d’un nouveau centre de transformation, ce qui devrait permettre la création de nouveaux revenus pour les agriculteurs maliens qui sont aujourd’hui très largement orientés sur le karité ou le coton.

Le succès du projet sera la clé pour le développement de Yolélé qui vise un chiffre d’affaires de 10 millions de dollars d’ici la fin du projet. A l’issue du projet de partenariat Mali Shi/Yolélé, les petits agriculteurs devraient obtenir un revenu durable de la vente de fonio pour compléter leurs autres activités agricoles, augmentant le revenu de la famille.

La Rédaction

Laisser un commentaire