Paul Flomo : la célébrité libérienne qui barre la voie au COVID-19

Paul Flomo : la célébrité libérienne qui barre la voie au COVID-19

Alors que la lutte contre le coronavirus prend de l’ampleur dans le pays, quatre grandes célébrités libériennes ont lancé une campagne de sensibilisation dans la rue. Elles informent le public sur les moyens de prévenir la propagation de la pandémie meurtrière du COVID-19. Pour l’humoriste Paul Flomo, il faut mettre son talent à profit pour toucher le maximum des citoyens.

La campagne, qui a débuté le jeudi 26 mars 2020, dans le quartier de Duport Road, a réuni plusieurs comédiens et une personnalité de l’antenne, dont Angel Michael, lauréat du Liberia Multi-Comedy-Awards ; Joseph Dean (connu sous le nom de Cousin Mai) ; Paul Flomo, ambassadeur de la marque Winners Incorporated ; Mme Karishma Pelham-Raad, personnalité de la radio libérienne et ambassadrice de la marque pour un Aqualife et le Security Expert Guard Agancy of Liberia (SEGAL).

Mme Pelham-Raad, qui a parlé au nom des quatre célébrités, a déclaré au Daily Observer qu’en tant que célébrités, elles utiliseraient leurs talents donnés par Dieu pour informer les Libériens du danger de COVID-19. Elle a ajouté : “Alors que nous commençons aujourd’hui avec la campagne, nous irons de communauté en communauté, de centres de divertissement en centres intellectuels pour dire à notre peuple que le virus est réel et, qu’en tant que tel, il doit suivre les mesures préventives”.

“Lavez-vous les mains, ne vous touchez pas le visage… car la pandémie de Coronavirus est réelle et très dangereuse. Elle touche tout le monde, quel que soit votre statut, et tous les Libériens devraient donc toujours garder une distance sociale et respecter les protocoles sanitaires mis en place par le ministère de la santé (MoH) pour la sécurité de tous”, a ajouté M. Pelham-Raad.

Mme Pelham-Raad a averti les Libériens, en particulier les jeunes, de ne pas oublier de toujours se laver les mains. Lavez le dos, la partie avant et l’intérieur… et si vous éternuez, tamponnez.”

Laisser un commentaire