P-square, les jumeaux nigérians, stars de l’afrobeat, se réconcilient

P-square, les jumeaux nigérians, stars de l’afrobeat, se réconcilient

Les frères jumeaux musiciens qui composent P-Square, l’un des groupes afrobeats les plus connus d’Afrique, se sont réconciliés mettant fin à une querelle amère de plusieurs années.

Le duo nigérian – Peter et Paul Okoye – s’est brouillé à cause d’un différend familial et s’est finalement séparé en 2017.

Ils ont célébré conjointement leur 40e anniversaire jeudi 18 Novembre 2021 en faisant savoir à leurs followers sur Instagram qu’ils étaient de nouveau ensemble.

En 2015, P-Square a été nommé artiste de la décennie par MTV Africa.

On ne sait pas si la fratrie fera de nouveau de la musique ensemble, mais les fans, qui ont célébré la réconciliation, veulent clairement que ce soit le cas.

Ils espèrent d’autres succès comme Do Me, Chop My Money et Bizzybody, qui ont catapulté les frères vers la gloire sur le continent et au-delà.

La cause exacte de leur brouille n’a jamais été rendue publique, mais les tentatives passées de les réunir, à l’initiative de politiciens, de chefs religieux et d’autres célébrités, ont échoué.

Diverses publications sur les réseaux sociaux qu’ils ont partagées depuis leur séparation ont laissé entendre que la querelle impliquait leurs épouses et leur frère aîné, qui était également leur manager. Mais dans un message Instagram publié jeudi, Peter et Paul ont déclaré que « 2 têtes, c’est mieux ».Des indices avaient déjà laissé penser que les deux avaient pu mettre fin à leur dispute après s’être suivis sur Instagram. Puis une vidéo d’eux s’embrassant est devenue virale.

Après leur séparation, ils ont tous deux entamé une carrière solo sous le nom de Mr. P (Peter) et Rudeboy (Paul), mais aucun n’a atteint le niveau de succès qu’ils ont connu avec P-Square.

En tant que duo, ils ont dominé la scène musicale nigériane pendant des années et ont été l’un des premiers groupes à exporter l’afrobeats vers d’autres parties du continent.

Leurs performances live à guichets fermés étaient rehaussées par leurs routines de break-dance énergiques. Ils ont également collaboré avec des artistes tels que Diamond Platinumz de Tanzanie et la superstar américaine Akon.

En 2011, ils ont signé sur le label Konvict Muzik d’Akon et, un an plus tard, ils ont conclu un accord de distribution avec Universal Music Group. En plus d’avoir été nommés Artiste de la décennie par MTV Africa en 2015, ils ont remporté trois fois le titre de Meilleur groupe.

La Rédaction

Laisser un commentaire