Olivier Sarr poursuit à Oklahoma…

Olivier Sarr poursuit à Oklahoma…

Le pivot franco-sénégalais Olivier Sarr (23 ans) poursuivra sa carrière à Oklahoma City. Il a signé un contrat à double sens avec le Thunder où il alternera désormais entre la NBA et la G-League, les Oklahoma City Blue. Les entraîneurs de la formation de la Conférence Ouest sont convaincus qu’il peut progresser. Jusqu’à présent, il avait bénéficié de deux contrats de 10 jours au cours desquels il a bénéficié d’un total de 14 minutes de jeu.

Olivier Sarr devrait franchir un nouveau palier, cette saison, avec Oklahoma City où il vient de prolonger son aventure. Avec cette formation, il alternera désormais entre la NBA et la G-League, les Oklahoma City Blue. Le pivot franco-sénégalais de 23 ans avait bénéficié de deux contrats de 10 jours pendant lequel il a joué un total de 14 minutes pour une moyenne de 2 points et 2,5 rebonds. Cependant, en G-League, il a pu montrer davantage ses qualités en disputant 23 matchs pour monter à 7,7 points, 5,8 rebonds et 1,1 passes décisives, en 17,5 minutes par match.

Mais, le jeune basketteur d’origine sénégalaise, qui est espéré par le staff technique des Lions, a terminé quatre années de collège et n’a pas été sélectionné lors du dernier repêchage. Avec les Wildcats du Kentucky, Olivier Sarr a enregistré 10,8 points et 5,2 rebonds la saison dernière. À Oklahoma City, Olivier Sarr sera entouré de deux autres Français, Théo Maledon (20 ans) le natif de Rouen qui a fait une belle campagne 2020-2021 à Oklahoma City. En plus de Maledon, pour certainement épauler Olivier Sarr, il y a Jaylen Hoard (22 ans), natif du Havre. Ce dernier a rejoint la formation via une hardship exception.

Pour rappel, Olivier Sarr est sélectionné en équipe de France des U17 ans à l’occasion de la Coupe du monde de la catégorie en 2016, puis en équipe de France U18 avec laquelle il termine 6ème du Championnat d’Europe 2017. Il a donc la possibilité de changer de nationalité sportive, afin de pouvoir rejoindre le pays de ses origines, le Sénégal, qui est en pole position pour se qualifier à la prochaine Coupe du monde Indonésie-Japon-Philippines 2023.

La Rédaction

Laisser un commentaire