Nkenda Style, les perles d’Afrique de Nkenda Runavot

Nkenda Style, les perles d’Afrique de Nkenda Runavot

Des bijoux comme des ornements.LAfrique comme inspiration. Des bracelets, sautoirs, colliers, boucles doreilles et accessoires que tous les voyages deNkendaRunavotont fait naître. Une passion pour les matières premières du continent africain et une valorisation du savoir-faire de ses artisans avec lesquels la créatrice partage une relation de conception et production. 

Nkenda  Runavot est une grande voyageuse. Originaire du Congo, adolescente, elle recherchait l’originalité. C’est sa mère qui l’a initié aux bijoux. Nkenda Runavot lance sa marque en 2015 : Nkenda Style. Elle puise son inspiration et ses matières en Afrique : perles du Ghana et du Sénégal, ainsi que le cuir du Mali et le bois d’Ébène, entre autres.

Perles de verres, de rocaille, mais perles toujours

Fascinée par les parures, la créatrice conçoit des bijoux uniques, inspirés de modèles traditionnels. Des bijoux qui lui ressemblent. 

« Dans la plupart de mes bijoux, il y a beaucoup de perles de verre. Les perles de verre se trouvent spécifiquement au Ghana. Chaque pays a ses perles, nous trouvons des perles de rocailles en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Kenya, mais maintenant nous en trouvant même au Sénégal. J’aime beaucoup les perles de verre, les bijoux Massaï. J’aime bien ce qui est un peu imposant, l’originalité. Mes inspirations : des bijoux à mettre tous les jours quelle que soit la saison, même l’hiver, avec un col roulé un pull en laine nous pouvons porter une parure ! Il faut aimer porter un bijou. »

Valoriser les richesses africaines

Pour la créatrice de Nkenda Style il est important de valoriser les artisans et les matières premières issus du continent africain.

« J’ai vécu au Sénégal et au Mali et j’y vais régulièrement. Ils ont un marché artisanal. J’essaye de leur faire un croquis, je leur demande de réaliser le bijou et quand le résultat est bon je valide. J’ai mes artisans, ils sont trois et depuis le début, je travaille avec eux. Cela m’arrive d’aller sur place ou je fais le croquis que j’envoie en photo, ensuite ils font l’assemblage des perles et après je valide. Nous avons des richesses et c’est très important de les valoriser », conclut la créatrice. 

La Rédaction

Laisser un commentaire