Nette hausse des ventes musicales en Afrique subsaharienne

Nette hausse des ventes musicales en Afrique subsaharienne

L’industrie musicale africaine attire toujours plus de labels chaque année. La plupart des experts évoquent un énorme potentiel inexploité pour cette industrie en professionnalisation sur le continent. Ses chiffres parlent pour elle.

Publié mercredi 23 mars 2022, le rapport annuel de la fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI), a révélé qu’en Afrique subsaharienne, les revenus générés par l’industrie musicale ont augmenté de 9,6% en 2021.

La croissance des revenus de 2021 a été essentiellement tirée par le boom de recettes du streaming musical dans la région. Le rapport de l’IFPI estime à 20,1% la croissance des revenus du streaming musical. Au plan mondial, le streaming musical a généré 65% du chiffre d’affaires total du secteur.

« Je peux attester du fait que l’investissement des maisons de disques dans la scène musicale d’Afrique subsaharienne a créé des opportunités dans l’industrie musicale, tant au niveau régional qu’à l’échelle mondiale », a commenté Angela Ndambuki, directrice régionale de l’IFPI pour l’Afrique subsaharienne.

En 2020, la croissance était de 8,4%, rapportée à 2019, ce qui montre une progression. Seulement, la croissance de l’Afrique subsaharienne reste bien en deçà de celle mondiale qui est de 18,5 %.

La rédaction

Laisser un commentaire