Neil Beloufa, le prodige franco-algérien de l’art contemporain

Neil Beloufa, le prodige franco-algérien de l’art contemporain

Neil Beloufa est un artiste plasticien franco-algérien né en 1985 à Paris. Reconnu notamment pour ses installations vidéos, il a présenté diverses expositions monographiques en France et à l’international. Il a reçu plusieurs prix en art contemporain. Ses œuvres sont collectionnées par les plus grands musées et son nom se fait entendre dans toutes les galeries.

Biographie et formation

Son père, Farouk Beloufa, est un cinéaste algérien. Neil Beloufa a étudié en France à l’École nationale supérieure des beaux-arts et à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Il s’est également formé aux États-Unis, au California Institute of the Arts et à la Cooper Union de New York. Il a terminé sa formation au Fresnoy, studio national des arts contemporains (Tourcoing) de 2009 à 2011. Il a créé un lieu d’art autogéré à Villejuif.

Prix et distinctions

Il a obtenu le Prix Le Meurice pour l’art contemporain en 2013, l’Audi Talent Award en 2011 et le Prix Agnès B. studio Collector en 2010. Il a été nominé pour le prix Nam Jun Paik (Allemagne) en 2016, le Prix Fondation d’entreprise Ricard en 2010 et le prix Marcel Duchamp en 2015. Il a également obtenu le Grand Prix IndieLisboa (Lisbonne, 2009), le Prix Videoformes de la Ville de Clermont-Ferrand (2009), le Prix Arte (2008), un prix au 54e Festival international du court métrage d’Oberhausen (2008) et le Dialogpreis de l’EMAF (Osnabruck).

Expositions

Une de ses premières vidéos, Kempinski, a été montrée à la galerie White Box (New York, 2008), au New Museum (New York, 2011) puis à la Biennale de Venise (exposition internationale, 2013). Il a présenté des expositions solo au Palais de Tokyo (2018) et au MoMA (New York, 2016), entre autres. Il a également participé à la Biennale d’art contemporain de Lyon.

La Rédaction

Laisser un commentaire