Nduduzo Makhathini va-t-il révolutionner le jazz africain ?

Nduduzo Makhathini va-t-il révolutionner le jazz africain ?

Le paysage musical jazz africain s’apprête à prendre un nouveau visage à l’international. Les très prestigieux labels Blue Note Records et Universal Music Group Africa s’associent pour mettre en lumière les talents jazz du continent africain avec la création d’un nouveau label baptisé Blue Note Africa. 

L’inauguration printanière est portée par la sortie d’un premier album signé par le sud-africain pianiste de talent, Nduduzo Makhathini, une figure vibrante et incontournable du paysage jazz africain, qui porte le titre de The Spirit of Ntu ! Il s’agit là de la première pierre posée vers un rayonnement culturel qui s’annonce étincelant. 

Cette nouvelle maison de disques aura pour but premier de faire briller les artistes jazz africains sur la scène internationale en leur offrant une grande visibilité et des équipes de production dévouées comme l’explique le PDG de la filiale Universal Music Africa, Sipho Dlamini, dans un communiqué : 

Si Blue Note a résisté à l’usure du temps, c’est que le label n’a cessé de s’adapter, mais toujours en se concentrant sur la découverte et la présentation de talents de jazz au monde entier. Grâce à une équipe dévouée et passionnée dirigée par le célèbre producteur et musicien Don Was, Blue Note Africa va permettre aux talents du jazz africain de se faire connaître aux États-Unis : une formidable opportunité pour le jazz africain. Désormais, du Cap au Caire, la route du jazz africain passera par la Californie. 

La Rédaction

Laisser un commentaire