Mutombo Dikembe, ambassadeur mondial de la NBA
SAITAMA, JAPAN - OCTOBER 10: NBA Legend Dikembe Mutombo enters the court prior to the preseason game between Toronto Raptors and Houston Rockets at Saitama Super Arena on October 10, 2019 in Saitama, Japan. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. (Photo by Takashi Aoyama/Getty Images)

Mutombo Dikembe, ambassadeur mondial de la NBA

L’ancien basketteur congolais Mutombo Dikembe a reçu, le week-end dernier, le prix d’« Ambassadeur mondial de la NBA» ou «NBA Legends» en anglais, lors d’une cérémonie organisée à Downtown Cleveland, aux USA, a appris mardi 22 février 2022 l’ACP sur les pages officielles « Instagram et Facebook » de Dikembe.

Il a reçu le titre par l’entremise de l’ancienne star de la NBA Jadson Collins. Mutombo Dikembe a été honoré pour son travail abattu dans son pays natal, la RD Congo : la construction de l’hôpital Biamba Marie Mutombo à Kinshasa pour honorer sa défunte mère et celle d’une école dans le village Tshibombo au Kasaï-Oriental, construite pour rendre hommage à son feu père et aux États-Unis d’Amérique.

Né le 25 juin 1966 à Kinshasa, en République démocratique du Congo, Dikembe Mutombo Mpolondo Mukamba Jean-Jacques wa Mutombo dit Dikembe Mutombo est un joueur congolais de basket-ball, qui a débuté sa carrière de basketteur au sein du BC ONATRA de Kinshasa.

L’ancien pivot de la NBA, retraité depuis 2009, représente la Ligue américaine de basket-ball à travers le monde et a évolué en NBA pendant 18 ans (1991-2009), ce qui a fait de lui l’un des plus célèbres basketteurs africains de l’histoire.

Il a joué sous les couleurs de six franchises différentes : Denver Nuggets, Atlanta Hawks, Philadelphie 76ers, New Jersey Nets, New York Knicks et Houston Rockets. Il mesure 2,18m et est célèbre pour son jeu très défensif. En 18 saisons de NBA et près de 1 200 matches, il tourne à des moyennes de 9,8 points, 10,3 rebonds et 2,7 contres.

La Rédaction

Laisser un commentaire