Miss Cameroun donne son avis sur le Dubaï gate

Miss Cameroun donne son avis sur le Dubaï gate

Invitée par Bruno Bidjang, l’actuelle Miss Cameroun n’a pas manqué de partager son opinion sur l’affaire des influenceuses à Dubaï. Une véritable bombe sur la toile camerounaise.

Julia Samantha Edima, la Miss Cameroun 2022, était sur le plateau de l’émission Club d’Élites ce dimanche 08 mai sur Vision 4. Une télévision privée émettant depuis Yaoundé au Cameroun.  Elle a débattu avec les autres panélistes sur le scandale lié aux influenceuses à Dubaï.

Celle-ci n’est pas passée par quatre chemins pour cracher son venin sur celles que certains qualifient d’influenceuses du pays. « Le métier d’influenceur n’existe pas », clame Samantha Edima. « Depuis la nuit des temps les filles se prostituent, aujourd’hui on utilise un voile d’influence (…) Moi par exemple je ne suis jamais allée à Dubaï », poursuit celle-ci.

Pour elle, le mot de Porta Porty signifie toilette ambulante. « Je trouve inconcevable qu’une femme se comporte comme une toilette. Les influenceuses aujourd’hui ce sont les femmes qui n’ont pas de métier officiel. On ne sait pas ce qu’elles font mais tous les jours on les voit avec des sacs à main de valeur, mener un train de vie qui n’est pas à la hauteur de leurs revenus », ajoute la Miss Cameroun, sur le plateau de Club d’Elites sur Vision 4.

La Rédaction

Laisser un commentaire