Madosh Tambwe, le phénomène de l’UBB
PRETORIA, SOUTH AFRICA - MARCH 12: Damian de Allende of Munster rugby and Madosh Tambwe of the Vodacom Bulls during the United Rugby Championship match between Vodacom Bulls and Munster at Loftus Versfeld on March 12, 2022 in Pretoria, South Africa. (Photo by Christiaan Kotze/Gallo Images)

Madosh Tambwe, le phénomène de l’UBB

Recruté par l’UBB cet été, Madosh Tambwe a illuminé la première journée du Top 14 lors du choc contre le Stade Toulousain. Mais qui est donc cet ailier venu de Kinshasa qui brûle toutes les étapes dès son entrée en matière ?

Dimanche 4 septembre 2022, face à un impressionnant Stade Toulousain, l’UBB n’a pas démérité (25-26). Symbole de la grosse prestation de l’équipe, la nouvelle recrue Madosh Tambwe, qui a réussi à crever l’écran pour son premier match en Top 14. Arrivé cet été à Bordeaux–Bègles, Madosh Tambwe a posé ses valises en Gironde presque dans la plus grande discrétion. Sorti de l’anonymat par son incroyable prestation dimanche, son doublé, ses qualités de vitesses et de finition vont sûrement faire de lui l’une des plus grosses attentes pour cette saison de Top 14.

Des débuts professionnels convaincants  

Né en 1997 à Kinshasa au Congo, dans une période troublée en pleine guerre, ses parents décident de partir en Afrique du Sud, Tambwe apprendra donc le rugby du côté de Johannesburg. C’est dans cette même ville, qu’en 2017, il rejoint l’équipe des Lions, qui évolue en Super Rugby. Au cours de ses premières saisons, l’ailier devient un véritable « serial marqueur » et attire la curiosité de nombreux clubs.

Une arrivée rocambolesque

Ancien joueur des Bulls et des Sharks, le rugbyman voulait absolument tenter l’aventure en Gironde. Lorsque l’UBB entre en contact avec lui, il ne veut pas laisser passer la possibilité de jouer en Europe. Dès le mois d’avril, les clubs se réunissent pour organiser son transfert. Problème, le montant demandé par les Bulls est bien trop élevé pour les Girondins. « Il était encore sous contrat avec les Bulls, quand on nous a donné le deal financier pour le libérer de son contrat, on ne pouvait pas et on ne voulait pas s’aligner. Il nous a dit : ‘Je vais prendre une partie de mon propre contrat’. Il a payé une grosse partie du deal qu’il y avait entre les deux clubs. Il voulait absolument venir à l’UBB. J’appelle ça la classe », explique Christophe Urios, l’actuel entraineur de l’Union Bordeaux Bègles.

« C’est une perle »

En seulement cinq semaines de préparation, Madosh Tambwe (25 ans) fait s’est parfaitement intégré au groupe. « C’est un joueur électrique. Je savais qu’il pouvait avoir ce côté spectaculaire qui correspondait à Bordeaux. Il est décisif, il va vite, est fiable. C’est une perle, un garçon positif », explique son coach, qui après le match contre Toulouse finira par avouer : « Ça fait 20 ans que je suis dans le rugby à ce poste et c’est la première fois que je vois ça ».

 

La Rédaction

Laisser un commentaire