Le Tchadien Abakar Mahamat conçoit un outil de télémédecine

Le Tchadien Abakar Mahamat conçoit un outil de télémédecine

Au Tchad, il y a seulement 2 000 médecins pour près de 17 millions d’habitants. Pour l’entrepreneur et ingénieur Abakar Mahamat, la solution se trouve dans les nouvelles technologies, avec sa plateforme e-santé Telemedan.

Telemedan, un outil de consultation en ligne, se présente sous la forme d’une borne médicale tactile dotée d’un logiciel et d’un kit d’objets médicaux. Le système est connecté à Internet pour permettre aux patients de bénéficier de consultations et de suivis médicaux à distance. Le dispositif les connecte à des spécialistes de santé pour des consultations, où qu’ils se trouvent. Il fournit un diagnostic et une ordonnance rédigée par le médecin, qui pourra être imprimée via la borne.

Abakar Mahamat, 23 ans, est le concepteur de Telemedan. Ce jeune ingénieur n’en est pas à son coup d’essai. Il a commencé dans l’entreprenariat avec « Kalakooka Games », un studio de développement de jeux mobiles pour Android, puis pendant la pandémie de Covid-19, il fabrique la « Box Nadif », une cabine de désinfection corporelle automatique fonctionnant à l’énergie solaire. Il a eu l’idée d’un outil de consultation à distance après avoir observé la difficulté de la prise en charge spécialisée des personnes nécessiteuses.

Avec une population de 17 millions d’habitants, le Tchad ne compte que 2 000 médecins environ. Ces statistiques sont loin de la norme de l’OMS qui recommande au moins 23 médecins pour 10 000 habitants. Cette situation est particulièrement difficile pour les populations rurales, pour qui l’accès à un hôpital ou un médecin relève du parcours du combattant, certaines effectuant le déplacement vers la capitale N’Djamena.

Disponible en ligne et adapté à toute classe sociale, le système médical virtuel Telemedan vient ainsi réduire les difficultés d’accès à des soins spécialisés de la population tchadienne.

« A travers une vidéoconférence, le médecin consulte son patient, et après diagnostic il procède à un ensemble d’examens qu’il juge nécessaire. Tout ceci, en faisant recours à des dispositifs médicaux essentiels connectés », a précisé le concepteur.

En 2020, le gouvernement tchadien avait annoncé l’instauration de la télémédecine dans les grands hôpitaux, dans le cadre de la coopération Tchad-Espagne. Telemedan pourrait s’inscrire dans les ambitions du pays de combler le manque d’infrastructures médicales.

La Rédaction

Laisser un commentaire