Le nouveau joujou de luxe de Osita Iheme fait grand bruit sur la toile

Le nouveau joujou de luxe de Osita Iheme fait grand bruit sur la toile

Devenu célèbre grâce à son rôle « Pawpaw » dans le film Aki na Ukwa, d’où est né son surnom, aux côtés de Chinedu Ikedieze, son éternel collaborateur, Osita Iheme a amassé une grosse fortune dans l’industrie cinématographique qui lui permet de s’offrir quelques biens de luxe. Et le jeune acteur de 38 ans, dispose d’un parking de luxe, dont une limousine Hummer Stretch.

En 2007, Osita Iheme a reçu le Lifetime Achievement Award aux African Movie Academy Awards. Il est considéré comme l’un des acteurs les plus célèbres du Nigeria. En 2011, il a été honoré en tant que membre de l’Ordre de la République fédérale (MFR) par le Président Goodluck Jonathan. Acteur minuscule, Osita Iheme, connu affectueusement sous le nom de « Pawpaw » est l’un des acteurs les plus riches de Nollywood.

Parmi ses biens notables, il y a une limousine Hummer Stretch qu’il emmène lors des manifestations importantes. Bien que le prix exact de la limousine n’ait pas été divulgué, les spéculations indiquent qu’il est estimé à environ 190 000 dollars (plus de 106 millions FCFA). Le véhicule de luxe dispose d’une télévision, d’un éclairage LED, d’un réfrigérateur, d’un système audio incroyable.

La voiture peut transporter plus de 20 personnes et possède des vitres teintées, un système d’interphone vocal, des lumières laser, des lumières stroboscopiques, des lumières optiques, son propre bar, et même un tapis. Osita Iheme est devenu célèbre en 2003 lorsqu’il a joué avec Chinedu Ikedieze, dans le film comique Aki na Ukwa dans lequel il incarne en enfant nommé « Pawpaw ».

Osita Iheme a évolué au cours de sa carrière en passant d’un acteur comique à un acteur établi aux multiples facettes. Cela lui a valu le respect dans toute l’industrie du cinéma nigérian et l’admiration de ses fans. Il est le fondateur d’Inspired Movement Africa qu’il a fondé pour inspirer, motiver et stimuler l’esprit des jeunes Nigérians et Africains.

La Rédaction

Laisser un commentaire