Le mannequin Wokie Dolo victime d’une cabale médiatique ?

Le mannequin Wokie Dolo victime d’une cabale médiatique ?

Miss Liberia 2017, Wokie Dolo, a clarifié les rapports circulant sur les médias sociaux ternissant son image.  Propriétaire de La Queen Entertainment, qui a organisé le concours Miss Earth Liberia, le mannequin est accusé d’être à l’origine des malheurs de sa collègue. Elle joue la carte de transparence pour sauver son image.

Lors d’une conférence de presse, Dolo a déclaré que, contrairement aux rumeurs, Bemah est bloqué au Ghana parce que son passeport a expiré. Dolo a indiqué que La Reine avait précédemment conseillé à Bemah de renouveler son passeport, mais qu’elle ne l’avait pas fait. Selon Dolo, la représentante libérienne au concours mondial était impatiente de la voir participer et ne s’est pas souciée des inquiétudes soulevées par son passeport avant d’embarquer pour le voyage.

« Il me semble que les gens qui ne connaissent pas la véritable histoire veulent courir avec de fausses nouvelles », a ajouté Dolo. ” Mais nous pouvons”  et laisser passer cela parce qu’il ne s’agit pas d’un individu, mais de l’image de notre institution. Comme Mlle Bemah veut autre ingrate envers La Reine qui a tant fait pour elle, nous n’avons pas d’autre choix que de fournir la preuve que l’institution s’est occupée de ses déplacements onéreux, et de bien d’autres choses encore.

Dolo a affiché des documents montrant que son groupe avait fourni des costumes et d’autres articles pour la participation de Bemah. Elle a affirmé que l’organisation n’avait pas abandonné ses obligations. Cependant, elle a fait remarquer que Bemah voyageait seule car l’organisateur du concours était uniquement responsable de l’accueil des participants – tous les autres participants devaient couvrir le coût de leur séjour aux Philippines. Lorsqu’elle a été contactée, Bemah a indiqué qu’elle ne pouvait pas faire de commentaires pour le moment

 

Laisser un commentaire