Le dramaturge béninois Camille Amouro décède dans un accident de la route

Le dramaturge béninois Camille Amouro décède dans un accident de la route

Le dramaturge et metteur Camille Amouro n’est plus. Il est passé de vie à trépas dans un accident de la circulation dans la matinée du mercredi 22 décembre 2021 à Allada, à l’âge de 58 ans.

Le Fondateur de la médiathèque des Diasporas est mort ce mercredi. Camille Amourou puisque c’est de lui qu’il s’agit, a brutalement rejoint ses ancêtres. Une disparition tragique qui attriste les acteurs culturels béninois, et même au-delà des frontières.

Camille Amouro était très actif sur Facebook. C’est à juste titre que sa soudaine disparition suscite des réactions sur cette plateforme numérique. « Quand un homme de Culture de la trempe de Camille Amouro rejoint le silence définitif, c’est un trou noir dans le ciel des choses de l’esprit. Va, Camille, et partage avec ceux de ton nouveau monde, ta vivacité d’esprit », a posté Charles Vigan pour rendre hommage à l’illustre disparu.

Né le 26 juin 1963 à Boukoumbé (Bénin), Camille Adébah Amouro est un metteur en scène, homme de théâtre, auteur et poète. Il a fait ses preuves au Bénin, en Afrique et en Europe. Ses œuvres témoignent à suffisance de son talent. Il est auteur de « Miagbadogo » aux Éditions Camoura en 1988, « Entre la résignation et le refus, les écrivains togolais sous le régime Eyadema », étude sur les rapports entre la création et le pouvoir politique [1989], in Genève Afrique, Suisse, 1991, et Research on African Literature, Ohio, 1991 ; « La faillite de la culture intellectuelle au Bénin », publié dans le mensuel La Voix d’Emmaüs en 1994.

La Rédaction

Laisser un commentaire