Le concert mémorable d’Alpha Blondy

Le concert mémorable d’Alpha Blondy

26 ans après, la méga star du reggae, Alpha Blondy a signé, le 15 juillet 2022 son retour sur la scène de Sofitel Abidjan l’hôtel ivoire de Cocody de la plus belle manière.

Pendant deux heures. Jagger a donné un concert live VIP mémorable. Avec son orchestre, le Solar système au grand complet. C’était un véritable récital. Les ‘’mélomanes 5G’’ qui ont effectué le déplacement du vendredi 15 juillet ne sont pas ennuyés. En présence du Premier ministre, Patrick Achi, de plusieurs membres du gouvernement et des diplomates, Jagger a assuré. Il a égrené seulement 22 titres de son riche répertoire (une vingtaine d’albums) de ses 40 ans de carrière musicale. « Kôrô Seydou » s’est offert un show dans le show tout de blanc vêtu, képi vissé sur un crâne rasé le pied sur un baffle et occupant la scène par des pas de reggae. À 69 ans, très bien conservé, Alpha Blondy a dégagé une énergie sur scène.

Au cours de cette « réunion musicale de famille », le pionnier du reggae africain a respecté à son rituel, favori, en commençant son show par le Psaume 23 qui fait office depuis des décennies de titre introductif pour toutes ses prestations.

Sous le regard adoratif du chef du gouvernement. Très engagé pour cette soirée, l’auteur de «Eternity » a passé en revue ses différents titres éponymes : « Jérusalem », « Pompier pyromane », «Politiki », « Sweet Fanta Diallo », « Jah Glory, « Sébé Allah yé », « Massada », « Love Power », « Multipartisme », « Brigadier Sabari»… Dans une salle de l’hôtel ivoire en effervescence, « les baramogô » ont dansé et chanté sous les sonorités endiablées de Jagger.

Alpha Blondy a sacrifié à sa tradition d’artiste engagé. Au cours de son concert, il a commenté l’actualité politique nationale et sous-régionale. L’auteur de «Massada » a affirmé que la rencontre, entre le Président de la République, Alassane Ouattara et ses prédécesseurs, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, est une lueur de stabilité durable pour la Côte d’ Ivoire.

Chantant son titre « Multipartisme », Koné Seydou a aussi appelé à l’union de tous ses frères et sœurs ivoiriens autour de cet élan de décrispation de la vie sociopolitique nationale. Car « nous ne sommes pas obligés d’être dans le même parti politique, mais nous devons nous entendre ».

« Cette rencontre est comme l’homme qui marche sur la lune. Que cet amour continue pour la paix en Côte d’Ivoire », a-t-il souhaité.

Sous les acclamations du public, le « Kôrô Seydou» a en outre demandé aux autorités ivoiriennes et maliennes de privilégier le dialogue pour que les militaires ivoiriens arrêtés le dimanche 10 juillet 2022 soient libérés. « Parce que la honte du crocodile est aussi la honte du caïman », dira Alpha.

Notons qu’à l’entame du concert, le Premier ministre Patrick Achi s’est émerveillé de revoir Alpha Blondy sur scène. « C’est une icône mondiale, et nous lui sommes reconnaissants pour avoir pensé à ses fans de Côte d’Ivoire en leur offrant ce concert après 26 ans», a affirmé le chef du gouvernement. Non sans manquer de mentionner qu’Alpha Blondy est un « chanteur travailleur passionné qui représente un modèle de réussite pour la jeunesse »

La Rédaction

Laisser un commentaire