L’attaquant burkinabè Djiga renonce à la CAN !
25.06.2021; Crans Montana; Fussball Super League - Trainingslager FC Basel; Yacouba Nasser Djiga (Basel) (Daniela Frutiger/freshfocus)

L’attaquant burkinabè Djiga renonce à la CAN !

A défaut d’avoir obtenu le report ou l’annulation de la CAN 2021, certains clubs européens n’hésitent pas à mettre la pression directement sur leurs joueurs afin de leur demander de renoncer à participer à la compétition. Le Burkina Faso vient d’en faire l’amère expérience.

 Sur sa page Facebook, le Team Manager des Etalons, Aristide Bancé, a en effet annoncé que le défenseur Yacouba Nasser Djiga (19 ans), à la demande son club du FC Bâle, a renoncé à rejoindre le groupe qui doit s’envoler lundi le 3 Janvier 2022 pour Abu Dhabi. Il figurait sur la liste de 28 dévoilée en fin de semaine par le sélectionneur Kamou Malo.

« Le FC Bâle ayant appris la sélection de Yacouba avec les Etalons, a signifié au joueur qu’il ne souhaite pas le libérer pour la CAN. Alerté par cette information, j’ai joint le joueur au téléphone pour m’enquérir de sa version et éventuellement engager des procédures pour obliger le club à le mettre à la disposition de la sélection nationale. Mais, Yacouba m’a signifié qu’il s’alignait sur la décision de son club et par conséquent ne rejoindrait pas les Etalons. J’ai donc pris note de sa décision », a expliqué l’ancien buteur.

La CAF et la FIFA saisies ?

Un choix surprenant dans la mesure où l’international U20 burkinabè (déjà appelé en A mais jamais entré en jeu) dispose d’un temps de jeu très limité en Suisse depuis son arrivée en provenance du pays l’été dernier avec seulement 8 matchs joués toutes compétitions confondues.

Soucieux de faire valoir ses droits, le Burkina Faso pourrait désormais saisir les instances compétentes. « Je vais interpeller la CAF et la FIFA pour qu’elles se penchent sur cette pratique de certains clubs qui consiste à retenir les joueurs africains appelés à défendre les couleurs de leurs pays à la CAN. Cela doit définitivement cesser. Je rappelle à tous les jeunes joueurs que porter le maillot de sa sélection nationale est l’une des plus grandes fiertés qu’un footballeur pourrait avoir tout au long de sa carrière. Il faut donc éviter de reléguer son pays au second plan », a conclu Bancé. Reste à savoir si la menace de sanctions incitera Bâle et Djiga à revoir leur position…

La Rédaction

Laisser un commentaire