L’ascension fulgurante de Bachir Ismaël Ouédraogo aux hautes sphères de l’Etat

L’ascension fulgurante de Bachir Ismaël Ouédraogo aux hautes sphères de l’Etat

Né le 25 juin 1979, titulaire d’un Doctorat en économie des énergies renouvelables et changement climatique, d’un Master en politique publique et développement humain. Bachir Ismaël Ouédraogo est un homme qui, grâce à sa détermination et son savoir-faire, a gravi les échelons politiques.

Depuis 2016, à 37 ans, il succède à Rémis Fulgance Dandjinou, l’actuel ministre en charge de la communication, à la tête de Burkina Infos, une chaine privée. Entre Ismaël Ouédraogo et le journalisme, c’est une longue histoire.

Il a été révélé au grand public à travers un certain nombre d’émissions à Ouagadougou.  C’est depuis 2002 qu’il a commencé à faire de la radio, à Horizon FM à Bobo-Dioulasso, alors qu’il était élève en classe de seconde.

Arrivé à l’université de Ouagadougou, il a entamé véritablement une carrière au niveau de la radio Ouaga FM en 2005 où il va passer onze années dont deux et demie comme directeur de rédaction avant de rejoindre la télévision Burkina Info. Journaliste engagé sur les questions de démocratie, de 2008 à 2014, il s’investit activement contre la modification de l’article 37 de la constitution burkinabè.

En 2015, il est décoré du titre de Chevalier de l’ordre du mérite national pour sa contribution à l’alternance et à l’ancrage démocratique au Burkina Faso.

En parallèle de ses fonctions de directeur, il anime sa propre émission sur Burkina Info TV. Intitulée “Le grand déballage”, il s’agit d’une émission politique au cours de laquelle des acteurs de la vie socio-politique sont invités à discuter de questions liées à la démocratie. 

Il est double lauréat du prix Galian (dans la catégorie « Interview radio » en 2015) qui récompense les meilleurs journalistes burkinabè.

Il est nommé suite à la faveur d’un remaniement ministériel ministre de l’énergie le 31 janvier 2018.

La Rédaction

Laisser un commentaire