La Sud-africaine Lalela Mswane ne boycottera pas Miss Univers 2021 en Israël

La Sud-africaine Lalela Mswane ne boycottera pas Miss Univers 2021 en Israël

Malgré la lettre ouverte d’Inkosi Mandla Zwelivelile Mandela, appelant tous les pays africains à boycotter le concours de Miss Univers 2021, en Israël, et les pressions d’autres organisations, la représentante d’Afrique du Sud, Lalela Mswane, sera bien de la fête. Cette annonce a été confirmée, lundi 8 novembre, par la porte-parole de l’organisation de Miss Univers Afrique du Sud, Janine Greenleaf Walker. L’argument de Mandla Mandela était qu’Israël était un État ségrégationniste.

Miss Afrique du Sud 2021, Lalela Mswane, ne boycottera pas le concours international de beauté qui se déroulera en Israël, le 12 décembre prochain. L’information a été donnée par Janine Greenleaf Walker, porte-parole de l’organisation de Miss Univers Afrique du Sud. « L’organisation de Miss Afrique du Sud ne s’implique pas dans une guerre politique des mots et a hâte de voir Miss Univers Afrique du Sud rendre le pays fier sur la scène internationale », a-t-elle déclaré.

En dépit des pressions subies ces derniers temps, de la part de militants anti-israéliens de son pays d’origine et sur les réseaux sociaux, avec le mouvement sous le hashtag tendance « #notmymissa », Lalela Mswane, suppliée de boycotter l’événement, semble prête à participer à Miss Univers 2021, en Israël. Malgré les critiques, elle se prépare sereinement à devenir la troisième Sud-Africaine à se hisser sur la première marche du podium, après Zozibini Tunzi en 2019 et Demi-Leigh Nel-Peters en 2017.

Sur Instagram, la Palestine Solidarity Alliance, basée à Johannesburg, a déploré qu’ « après des semaines à essayer de s’approcher de Lalela Mswane avec l’intention de la sensibiliser sur le sort du peuple palestinien, elle avait décidé de bloquer à la fois la Palestine Solidarity Alliance et même son compte. Il est clair maintenant que Miss Univers Afrique du Sud ne se soucie pas du sort des Palestiniens et ne se soucie que de ses propres gains. Cela dit, camarades, il est temps de corser le combat… ».

La Rédaction

Laisser un commentaire