La communauté des artistes béninois endeuillée

La communauté des artistes béninois endeuillée

Les hommages sont nombreux au Bénin après le décès de la chanteuse Vivi l’Internationale, Victorine Agbato de son vrai nom est morte ce 15 février 2022, à l’âge de 75 ans. Elle était une grande voix de la musique, mais aussi militante de la démocratie et de la paix.

Icône de la musique béninoise, adulée par toutes les couches sociopolitiques du pays pour ses chansons et actions en faveur de l’amour et la paix, ses chansons ont bercé les enfants des années 1990 notamment. C’est son « hymne pour la paix » qui l’avait révélée, lors des assises de la conférence nationale, dans les années 90.

« Amour pour son prochain »

Elle exhortait alors les acteurs politiques à éviter le bain de sang au Bénin. « Elle a toujours eu de l’amour pour son prochain et son peuple », réagissait ce jeudi matin, dans la matinale info de la DW, Nel Oliver, une autre icône de la musique béninoise et africaine. Il a côtoyé l’illustre disparue pendant plusieurs décennies.

La Rédaction

Laisser un commentaire