La Camerounaise Charlotte Dipanda présente CD au pays natal

La Camerounaise Charlotte Dipanda présente CD au pays natal

La diva Charlotte Dipanda est au Cameroun pour présenter son nouvel album. Intitulé CD, ses initiales, l’album autobiographique raconte sa vie de jeune fille et femme.

Répondant à ceux qui l’accusent de toujours faire une musique d’un autre genre, l’artiste assume ce style qui la définit : faire de la musique qui interpelle. “J’aime bien l’idée que les gens écoutent ma musique quand ils sont posés. Cela signifie qu’ils sont disposés à écouter à ce moment-là. C’était un parti pris en début de carrière de répondre à l’image qu’on se fait d’une chanteuse africaine qui danse. Il y a toujours ce côté second degré dont on a besoin pour écouter la musique. Et aujourd’hui même si je fais des chansons sur lesquelles on peut danser en boite, il y a toujours une thématique qui va interpeller. J’aime bien quand l’intellectuel se mêle à la musique”, déclare la chanteuse.

Dans son nouvel album, Charlotte Dipanda chante “Quand tu n’es pas là”, “L’ombre d’une autre” et son duo “Cœur en cage” avec la star centro-congolaise Singuila. Sa présence au Cameroun vise aussi à soutenir les jeunes filles des zones reculées. Avec sa fondation, elle a déjà construit un lycée dans la localité d’Ebonè dans le département du Moungo, à plus d’une centaine de kilomètres de Douala.

Notre société a fort besoin des femmes. Je pense que si on donne un peu plus de responsabilités, ou si les femmes prennent conscience des responsabilités qu’elles ont dans notre société, cette dernière s’en portera certainement mieux”, avance Charlotte Dipanda. Et d’ajouter : “Big up aux jeunes filles qui sont en zones rurales parce que ce sont souvent les oubliées de notre société. Je voudrais vraiment que ces jeunes filles aient envie d’aller à l’école, qu’elles aient envie de s’instruire tout en continuant à accompagner leurs parents dans les champs le weekend parce que ce n’est pas incompatible”.

Dans cet album, la chanteuse camerounaise a collaboré avec le célèbre guitariste congolais Olivier Tshimanga, ainsi que Guy Nsangue pour ne citer qu’eux. Elle espère renouer avec les concerts d’ici le mois de septembre 2021 au Cameroun, en Côte d’Ivoire ainsi qu’au Gabon.

La Rédaction

Laisser un commentaire