Gohou Michel promet un show de ouf à Paris pour ses 30 ans de carrière

Gohou Michel promet un show de ouf à Paris pour ses 30 ans de carrière

Le 20 novembre 2022, ça sera le rire à gogo au niveau de Paris dans la mythique salle les Folies Bergère avec Gohou Michel l’une des crèmes de l’humour ivoirien. Il a à son actif plusieurs prix dont le meilleur humoriste africain aux prix africains de développement (PADEV).

C’est avec la structure Boss Plus basée en France, que Gohou, l’icône du cinéma africain célèbrera ses 30 ans de carrière. Votre magazine préféré 100pour100culture refait peau neuve avec ce dinosaure du cinéma en vous retraçant un peu son parcours.

« J’ai toujours dit que ce petit Digbeu Cravate n’était pas ambitieux…bref je vais continuer à vendre les tickets de ma fête – Paris – Folies Bergère – LA FÊTE A GOHOU. Et puis vous là, vous n’aviez pas dit que vous aimez les choses de dernière minute ? Il ne reste plus assez de place hein donc… » a-t-il publié sur sa page Facebook.

Né le 10 décembre 1963 et quatrième d’une fratrie de six enfants, Michel Gohou passe son enfance à Gagnoa. Le célèbre humoriste ivoirien n’a pas connu une tendre enfance. Celle-ci a été marquée par une maladie qui a failli lui ôter la vie.

« Depuis ma naissance, j’ai vécu des moments assez difficiles, atroces pour un enfant de mon âge, et sortir de là et attaquer la vie comme il se doit, c’était vraiment pénible. Donc ma vie n’a pas été rose jusqu’à un certain moment (…) », indique-t-il.

Et, l’humoriste de poursuivre : « Ma tendre enfance, depuis l’école primaire, c’était invivable pour moi, et après je suis allé chercher à soigner le mal que j’avais au Burkina Faso. J’y suis resté pendant quelques années…et pendant ce temps, c’était vraiment difficile. Il fallait supporter certaines atrocités, certaines pratiques, certaines réalités, c’était vraiment difficile. »

En 1985, Gohou prend la résolution d’aller à la conquête de la capitale pour tenter de faire le métier qu’il a choisi, celui qui peut sauver sa vie de la moquerie des gens. Avec le soutien de son grand frère Castel Bolou, il arrive à Abidjan. En ce temps-là, la troupe du Fétiche éburnéen faisait ses répétitions au centre culturel.

Il demande alors à intégrer le groupe, pour apprendre et devenir un bon comédien. Puis, il travaillera avec l’Attounglan, ensuite le Théâtre national, le Gaska Théâtre, la Compagnie nationale de théâtre et le N’Zassa Théâtre.

En 1993, Gohou rencontre Daniel Cuxac et entre dans la troupe des Guignols d’Abidjan. Il a le rôle principal de la troupe Les Guignols d’Abidjan, puis a tourné dans la série Ma famille. Il est souvent marié à Nastou Traoré dans les Guignols et à Clémentine Papouet dans Ma famille. En 2007, il tourne une nouvelle série appelée le Gohou Show.

Au cinéma, Gohou s’est démarqué avec le film Laurent et Safi, de Anton Vassil, sorti en 2015.

Depuis 2016, aux côtés de Charlotte Ntamack, Digbeu Cravate et Mamane, il joue le rôle de premier vice-président, dans l’émission Le Parlement du Rire diffusée sur la chaîne Canal+.

Gohou Michel fut honoré en 2020 avec deux distinctions à African Talent Awards. En août 2019, le ministre de la culture d’alors, Monsieur Maurice Kouakou Bandama, représenté par M. Koné Dodo a élevé au rang de chevalier de l’ordre du mérite culturel ivoirien Gohou Michel avec une prime de 5 millions de francs CFA. Michel Gohou est marié et père de six enfants. En 2021, il reçoit le Prix d’excellence pour le cinéma et les arts visuels.

Aujourd’hui, Gohou Michel fait partie des icônes du cinéma d’Afrique francophone et on le surnomme « Le Louis de Funès africain ». Il continuera à célébrer ses 30 ans de carrière, cette fois, avec la structure Boss Plus qui l’a permis déjà de participer à Bonjour Paris 2022 en collaboration avec la RTI (Radiodiffusion Télévision Ivoirienne).

La Rédaction

Laisser un commentaire