Didi Stone devient ambassadrice de la marque Vlisco en RDC

Didi Stone devient ambassadrice de la marque Vlisco en RDC

Dans une série de clichés publiés sur son compte Instagram, le mannequin a confirmé l’annonce faite le 15 avril 2022 par la marque, référence de mode et de luxe en Afrique de l’Ouest et du centre : son image est désormais associée à ses imprimés java et wax en République démocratique du Congo.

Son rôle d’ambassadrice, Didi Stone l’incarne déjà en arborant des tenues en pagne Vlisco. Dans sa série de photos, elle ne se refuse aucune pose : on la voit notamment en femme fatale, regard de braise, stylée, élégante, affichant un sourire candide et même puérile la langue tirée.

Les photos sont accompagnées d’un message où elle fait un bel éloge de la marque, un coup de publicité dit tel un coup de cœur. « S’habiller en @vlisco, c’est choisir l’authenticité, le vrai, mais surtout rester soi-même », a-t-elle écrit dimanche 17 avril 2022 à côté d’une d’entre elles déjà très largement commentée sur Instagram.

Un slogan en lingala repris à la fin donne une touche particulière qui fait plus local. Ses compatriotes n’auront visiblement aucun mal à retenir « Vlisco lelo, lobi, seko ».

La fille de Koffi Olomide a affirmé bien se sentir dans nouvelle peau d’égérie de la célèbre entreprise hollandaise. A la suite de l’annonce faite le 15 avril 2022, elle apprenait personnellement la nouvelle à ses followers sur Instagram avec un bel enthousiasme. « C’est avec fierté que j’ai accepté d’être la nouvelle ambassadrice de Vlisco en République Démocratique du Congo pour cette année 2022 », avait-elle écrit. Précisant alors : « Représenter cette marque iconique est un hommage aux valeurs que je défends et qu’incarnent les pagnes Vlisco, sublimer et pouvoir la femme africaine en lui permettant de s’exprimer dans toute sa singularité ».  

Pour sa part, Vlisco dit avoir jeté son dévolu sur la fille de Koffi Olomide, « car elle fait preuve d’une remarquable éthique et d‘une adhésion totale aux causes soutenues par l’entreprise », a souligné le me ligne 7SUR7.CD citant le communiqué.

L’entreprise  se dit honorée d’associer ses dessins à la créativité et l’image de Didi Stone, cette collaboration lui permettra d’affirmer son caractère transgénérationnel. Et, ce n’est pas faux. Il ne pouvait s’opérer meilleur choix que celui du jeune mannequin de 22 ans également influenceuse.

Didi Stone n’a de cesse de fasciner l’univers de la mode à l’étranger, savoir notamment qu’en février de l’année dernière, elle s’affichait dans la campagne publicitaire de la maison Jean-Paul Gaultier. Aussi passe-t-elle d’ores et déjà pour une véritable success story congolaise, comme l’a reconnu le communiqué susmentionné.

Devenue ambassadrice de Vlisco en RDC, Didi Stone se rapproche bien plus de ses « consœurs » congolaises. Après avoir déjà intégré le monde de la mode et de la beauté au niveau international, les Congolaises vont pouvoir s’identifier à elle, cette fille du pays, née à Kinshasa, qui a percé de façon exceptionnelle et est sans conteste destinée à un bel avenir.

L’aubaine pour la marque hollandaise c’est d’avoir trouvé la perle qui lui voue de l’admiration. A savoir qu’aux yeux de Didi Stone, c’est tout un symbole qu’elle s’engage à partager avec ses contemporaines. Ce qu’elle ne s’empêche pas de clamer : « Vlisco, c’est la marque de nos mamans, j’ai vu ma mère, ma grand-mère et mes tantes la porter avec fierté et élégance. Et je trouve que c’est beau de pouvoir transmettre à la nouvelle génération et, surtout, de ressortir ma culture et mes origines ».

La Rédaction

Laisser un commentaire