Diarra Bousso ou quand mode et mathématiques se marient

Diarra Bousso ou quand mode et mathématiques se marient

Dans l’univers sans cesse changeant de la mode, c’est certainement une petite révolution qu’a impulsée la Sénégalaise Diarra Bousso. DiarraBlu, sa ligne de vêtement, connait un franc succès. Et pour cause, un concept original : des formes, des couleurs et des motifs basés sur des algorithmes mathématiques.

L’idée est venue d’un cursus universitaire qu’elle a décidé de mettre à profit.

Un cursus qui ne la prédestinait pas à une carrière de styliste

Née à Dakar, elle atterrit aux USA après un parcours en Norvège. Brillante élève, elle finit diplômée en maths, économie et statistiques, puis enchaine avec du trading à Wall Street.

À l’époque déjà, elle dévoile une passion particulière pour l’art, ce qui va la pousser à étudier à nouveau, cette fois-ci les mathématiques créatives et le design.

Une marque est plébiscitée par les grands périodiques

Ces compétences acquises, lui servent donc à réussir le pari de DiarraBlu. La marque est plébiscitée par de grands périodiques comme le New York Times et Vogue, et tape dans l’œil de célébrités comme Kendall Jenner. Plus important encore, elle a connu une hausse de 900% en pleine période de Covid-19.

Le secret de Diarra Bousso résiderait dans une sorte de prédisposition naturelle qu’elle dit tenir de sa grand-mère. DiarraBlu est aujourd’hui présente dans de nombreuses villes comme Abidjan, Brazzaville, Nairobi, Bamako, Maputo, Aspen, Manhattan, Los Angeles, New York et Miami.

La Rédaction

Catégorie : Mode, Sénégal

Tags : Diarra Bousso, DiarraBlu, New York Times, Vogue Afrique, Kendall Jenner

Laisser un commentaire