Dans l’Est de la RDC, un jeune styliste prône la paix et le vivre ensemble

Dans l’Est de la RDC, un jeune styliste prône la paix et le vivre ensemble

Styliste et créateur de formation, le Congolais David Gulu a lancé sa marque vestimentaire appelée « Liputa collection » il y a près de 10 ans maintenant. Ce mot « Liputa » en Lingala (l’une des langues parlées en République démocratique du Congo) signifie « pagne » en français et représente l’identité du jeune styliste.

Le jeune homme talentueux, âgé de 32 ans seulement, est connu à l’Est du Congo en tant qu’initiateur de la « Liputa Fashion Show » qui est un grand évènement de mode organisé en République démocratique du Congo pour la promotion de la culture vestimentaire africaine.

« C’est une occasion de faire connaitre aux habitants de l’Est du Congo ce qu’est la mode, mais aussi permettre aux mannequins, maquilleurs, modélistes, couturiers et autres artistes talentueux d’avoir une plateforme à travers laquelle ils peuvent s’exprimer », a expliqué David Gulu.

À Goma comme ailleurs à l’Est de la RDC, malgré l’instabilité, le conflit armé, la « Liputa Fashion Show » fait la fierté de ses habitants.

Dans son style, David prône le vivre ensemble. Pour lui, « la culture n’a jamais véhiculé un message de violence. La culture est là pour divertir et redonner le sourire à ceux qui en ont besoin ». 

Le defilé de mode lors de la soirée Liputa Fashion Show organisé à Goma en RDC par le designer David Gulu

La « Liputa Fashion show » organisée pendant le mois des femmes

La « Liputa Fashion show » est un évènement de mode qui a lieu chaque année au mois de mars dans plusieurs villes de l’Est de la RDC. Selon David Gulu, le mois de mars n’est pas choisi au hasard. A part promouvoir la créativité, ce défilé de mode est aussi l’occasion de mettre en valeur la femme parce qu’elle représente la beauté.

Cette année, la « Liputa Fashion show » a eu lieu à Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu. Les créations de stylistes venus du Rwanda, de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Congo Brazzaville et du Burundi ont été présentées au cours d’un défilé de mode.

Lors de cette soirée David Gulu a présenté différentes créations de couture, des accessoires créés en tissus wax avec pour but de valoriser la culture vestimentaire de différents pays d’Afrique. Cependant, il regrette qu’aucun matériel (tissus, pagnes, accessoires) ne soit produit localement en RDC.

« Je rencontre tous les jours ce problème lorsqu’il faut organiser un évènement. Comme nous n’avons ni tissus ni pagnes produits au Congo, je suis obligé d’acheter des pagnes localement mais produits dans d’autres pays ».

Comme d’autres stylistes, David souhaite la création d’une industrie textile locale pour permettre aux Congolais de consommer des produits locaux tout en promouvant la mode.

La Rédaction

Laisser un commentaire