Christelle Kodjo, la maquilleuse qui sublime les regards

Christelle Kodjo, la maquilleuse qui sublime les regards

Elle a pu se frayer un chemin dans le milieu très prisé du maquillage artistique en France. Christelle Kodjo est devenue en quelques années une spécialiste de la beauté grâce à ses talents en Make-Up. Parcours et anecdotes de la star.

Sa passion pour le maquillage a fini par avoir raison du métier lié à son parcours scolaire. Avec une formation en BTS Communication, Christelle Kodjo, 25 ans, était loin de s’imaginer qu’elle allait devenir une grande maquilleuse professionnelle. Mais ne dit-on pas que le cœur a ses raisons que la raison elle-même ignore ? Le choix de la jeune demoiselle s’est porté sur la créativité, le beau, l’Art qui sort de l’ordinaire… Le maquillage artistique dans toute sa splendeur. Sa persévérance et son savoir-faire ont fini par payer.  Depuis quatre ans maintenant, elle fait montre de son talent en sublimant les visages de mariées avec son « doigté magique », en appliquant du maquillage de beauté et à effets spéciaux sur des acteurs de cinéma ou encore en laissant parler son imagination à travers des Make-up ethniques.

Ses vacances d’été à Abidjan en 2015 resteront à tout jamais l’un de ses meilleurs souvenirs. Durant cette période, Christellemua (Christelle Make-Up Artiste, son nom de scène) a une idée en tête : faire des « tests » en maquillage sur le visage de ses amies. Dès lors, le coup d’essai va devenir un véritable coup de maître. « Après ma formation en BTS Communication, j’ai eu à Abidjan le déclic pour le maquillage. Je me rappelle qu’un jour, j’ai invité des copines à la maison pour leur faire des Make-Up. Ma mère était là ce jour-là et elle a tout suivi… Subjuguée par ce que je venais de faire, elle m’a dit : je sens que tu dois faire ça », raconte l’ancienne étudiante de Sophie Lecomte.

Une fois de retour en France, Christelle Kodjo se lance dans la voie conseillée par sa mère. En 2016, elle intègre la prestigieuse Ecole de maquillage d’Aix-en-Provence Sophie Lecomte. Le rêve de la jeune Abidjanaise devient ainsi réalité. « Depuis l’adolescence, j’étais passionnée par le monde de la beauté et de l’esthétique… Mon entrée à Sophie Lecomte était un gros challenge pour moi. Ce n’était pas facile dès le départ parce que je quittais Paris, mes amis, ma grande sœur… pour une destination inconnue. Je ressentais à la fois de la joie et de la tristesse », souligne la maquilleuse artistique.

Son apprentissage d’une année dans cette grande école de maquillage était axé essentiellement sur l’Artistique. Grâce à sa formation, Christelle a appris plusieurs techniques, la beauté, la mode, l’histoire de l’Art, la scène, le cinéma…. Elle a su gérer également le stress et travaille plus rapidement. La maquilleuse pro s’organise de mieux en mieux et, surtout, a confiance en elle. « L’école est cotée avec son réseau très large. Elle dispense une bonne formation et nous trouve des stages afin de créer plus tard notre propre réseau », relève Christellemua.

Depuis, le maquillage l’a fait voyager en Afrique et en Europe. Christelle Kodjo se rappelle encore de l’une de ses premières destinations à Brescia (Italie) en Juin 2017. « J’y étais pour métamorphoser une future mariée. Quand je commence à maquiller, les dames sont sceptiques car elles appréhendent la transformation. Mais à la fin, c’est toujours une surprise agréable pour elles. Il n’y a pas de retouche en général », confirme la maquilleuse.

La pro du Make-Up n’oublie surtout pas ses nombreuses sollicitations à divers événements en France et en Afrique. « On m’a déjà appelée pour un anniversaire au Maroc. J’ai bien aimé… L’année dernière, j’ai été contactée par la famille Matuidi. J’ai maquillé le père du footballeur Blaise Matuidi pour leur fête familiale à Roissy-en-Brie, dans le cadre de la victoire des Bleus à la Coupe du Monde 2018 », précise « Christou », comme l’appellent affectueusement ses proches.

« Christelle Make-Up Artist », ce sont des prestations en maquillage au « Top Afro Wedding » le 14 Avril 2018 à Villejuif, à la « Fashion Week Africa by Nanterre » le 07 Mars 2018 et un Make-Up pendant le tournage des films « Non-sens » (réalisé par Daniel Demimieux) et « Dîner romantique » (par Arthur Lacroix). C’est aussi un maquillage « Beauté » lors du tournage de la série « Barber Shop » sur Canal Plus Afrique avec la comédienne ivoirienne Yvidero et l’acteur Dycosh sans oublier sa prestation remarquable en Make-Up ethnique au défilé de la créatrice de mode Almen Gibirila le 05 Juin 2018 à Paris Bastille Design.

Plus tard, « Christou » veut ouvrir une école de maquillage en Côte d’Ivoire son pays natal et un Institut de Beauté à Paris pour mettre à profit ses compétences dans le domaine. Son souhait le plus ardent : rendre heureuse toutes les femmes qui ne se sentent plus bien dans leur peau en les sublimant.

La Rédaction

Laisser un commentaire