Cheffe Binta et la cuisine Fulani

Cheffe Binta et la cuisine Fulani

Née et élevée à Freetown, en Sierra Leone, dans la première génération de Peuls sierra-léonais d’origine guinéenne, Binta se décrit comme une cheffe nomade moderne. Comme ses ancêtres, elle a le voyage dans le sang et a eu la chance de travailler avec des chefs africains renommés.

Chez « Fulani Kitchen », elle combine ses racines nomades Fulani, sa formation classique à l’institut culinaire kenyan et son amour pour la vie rurale et la nature. Ses plats et pop-up diners sont authentiques, modernes et éco-responsables. En créant un cadre traditionnel, en vous racontant la culture peul et en servant des céréales anciennes, des épices indigènes et d’autres ingrédients passionnants d’Afrique de l’Ouest de manière interactive, Binta déclenche tous les sens et vous emmène dans un tout nouveau monde.

Nourriture pour la subsistance

Sa passion pour partager la cuisine nomade africaine est basée sur ses expériences d’enfant qui grandit pendant la période la plus sombre de l’histoire de la Sierra Leone, la guerre civile. Elle a expérimenté de première main comment la nourriture peut rassembler les gens et faire tomber les murs. Souvent, pendant le conflit, personne ne pouvait sortir pour acheter de la nourriture ou la nourriture n’était tout simplement pas disponible. Elle a vu des voisins d’horizons différents contribuer, partager et préparer des repas ensemble pour faire quelque chose à partir de rien. Le riz qu’ils pouvaient se permettre contenait des tas de cafards qu’ils devaient cueillir à la main, laver à plusieurs reprises et mélanger avec du boulgour afin d’en avoir assez à partager pour tout le monde. Ce qu’elle appelle créer de la nourriture pour se nourrir; apprendre à créer des plats totalement nouveaux avec seulement une poignée d’ingrédients, à partager et à travailler ensemble, n’était pas seulement une compétence vitale dans une zone de guerre, cela a fait d’elle la chef qu’elle est aujourd’hui.

Ambassadrice du Fonio

Le chef Binta est une ambassadrice du fonio, une céréale ancienne et super, traditionnellement cultivée et consommée en Afrique de l’Ouest, qui attire de plus en plus l’attention. Et à juste titre, il est sans gluten, extrêmement nutritif, a besoin de moins d’eau pour pousser, a un cycle de vie plus court, est plus résistant aux maladies et à la sécheresse et redonne plus de nutriments au sol que les cultures de base comme le riz et le maïs. Ce petit grain pourrait donc être une des réponses aux défis de sécurité alimentaire et climatique à venir. Le menu de Binta propose presque toujours ce super grain, le fonio

 

 

La Rédaction

Laisser un commentaire