Alif Naaba, le prince militant du peuple Mossé

Alif Naaba, le prince militant du peuple Mossé

Issu d’une famille princière et descendant du Mogho Naaba Konkis, Alif Naaba égrène avec douceur une musique folk acoustique métissée, chantée en français et en langue Mooré. Les mélodies sucrées de ce jeune guitariste-chanteur revisitent les traditions musicales du peuple Mossé.

Surnommé le Prince aux pieds nus, Alif Naaba est issu d’une famille nombreuse : il est descendant de Naaba Konkiss, du village de Konkistenga (Koudougou, Nord-ouest du Burkina Faso). Élevé par une mère chansonnière traditionnelle, Alif est bercé dès sa tendre enfance par les chants de celle-ci.  Son enfance, il la passera en Côte d’Ivoire, où sa famille s’est installée. Il enregistre son premier album “Regards Métis” en 1999. Cet album sortira en 2003 au Burkina Faso son pays natal. Il est révélé au public burkinabè par ce premier album et est récompensé par les Kundé (les Trophées de la musique burkinabè, meilleur artiste de la diaspora en 2004).

En 2005, il signe son second album “Foo” vendu à plusieurs milliers d’exemplaires et couronné du Kundé de la meilleure chanson francophone (Récompense de la Musique au Burkina Faso).

Son 3ème album “Wakat” est sorti en mars 2009. Il est sacré Artiste de l’année 2010 par l’un des plus grands quotidiens du Burkina Faso, l’Observateur Paalga. 

Il écrit la musique commémorant le 15ème anniversaire du génocide au Rwanda, dans la comédie musicale Nguwino Ubeho. Ses passages au Globalfest 2010 à New York et au prestigieux festival international de Cervantino laissent envisager un avenir prometteur pour ce jeune talent de la nouvelle scène africaine. En 2012, Alif Naaba est lauréat de “Visa pour la Création” (VPC) du Ministère français des Affaires étrangères et de l’Institut Français. Ce prix lui ouvre les portes de son 4ème album, “Yiki” (Lève-toi). Ainsi en 2013, après des résidences créatives entre Ouaga, Kigali et Paris, le Prince aux pieds nus sort “Yiki”. Alif Naaba est consacré KUNDE d’or du meilleur artiste 2014, (aux victoires de la musique du Burkina Faso). Il fait partie des artistes burkinabè les plus sollicités à l’extérieur.

La Rédaction

Laisser un commentaire