Ahmed Jaouadi, double champion d’Afrique

Ahmed Jaouadi, double champion d’Afrique

Il rêve de décrocher son bac et allier carrière sportive et études universitaires à la manière d’Oussama Mellouli et d’Ayoub Hafnaoui. Il rêve de médaille olympique aux J.O. de Paris, mais aussi de graver son nom dans l’histoire de la natation.

Il a à peine 17 ans et il est déjà double champion d’Afrique au 400m et 1.500m nage libre. Deux belles performances qui en disent long sur le talent de la nouvelle pépite de la natation tunisienne, Ahmed Jaouadi. Et quand on l’interroge s’il s’attendait à ce qu’il devienne non pas champion, mais double champion d’Afrique à seulement 17 ans, le jeune Ahmed Jaouadi nous livre une réponse pleine d’assurance, mais aussi d’ambition dévorante : «Sincèrement, je m’attendais à plus. Loin d’être prétentieux, mais au moment d’attaquer ces championnats d’Afrique et en me référant à mes derniers temps, je m’attendais à faire de meilleures performances en remportant plus de médailles. Mais je ne compte pas m’arrêter là. Ces Championnats d’Afrique doivent constituer pour moi la première pierre de l’édifice d’une carrière de sportif d’élite que j’espère aussi grandiose que celle menée par Oussama Mellouli», nous a confié Ahmed Jaouadi avant de poursuivre : « Mon prochain objectif, sur lequel je vais travailler, sera de décrocher une médaille olympique aux J.O. de Paris en 2024 et rééditer ainsi l’exploit d’Ayoub Hafnaoui qui a remporté une médaille olympique à 19 ans», rétorque notre jeune double champion d’Afrique.

Marquer l’histoire de la natation tunisienne

Installé en France, précisément à Grenoble, Ahmed Jaouadi est suivi par le directeur de l’élite de la Fédération tunisienne de natation, Sami Achour, qui se concerte régulièrement avec son entraîneur de club, le technicien russe et ancien nageur, Arkady Vyatchanin. Pour information, Ahmed Jaouadi est licencié au club Grenoble Alp’38.

La nouvelle saison sportive sera particulière pour le jeune Jaouadi. Il passe la deuxième partie du diplôme de bac durant l’année scolaire 2022-2023. Evidemment, les études prendront le dessus durant la prochaine saison, mais cela n’empêchera pas notre champion de consacrer du temps à la natation : «Mon entraîneur au club Grenoble Alp’38, Arkady Vyatchanin, travaille de concert avec le directeur de l’élite Sami Achour pour que je garde la forme la saison prochaine bien que je passe la deuxième partie du bac. Une saison charnière, certes, mais qui ne m’empêchera de rester concentré sur mon prochain principal objectif : les J.O. de Paris en 2024. Comme je vous l’ai dit, je rêve de décrocher une médaille olympique aux J.O. de Paris afin de graver mon nom dans l’histoire de la natation tunisienne comme Mellouli et Hafnaoui avant moi. Et même si je ne décrocherai pas une médaille à Paris, je ne m’arrêterai pas en si bon chemin. Je retiendrai les enseignements de ma participation en vue de décrocher une médaille olympique lors des éditions suivantes des Jeux olympiques. L’essentiel pour moi est de monter sur le podium olympique et pas seulement une fois, faire une grande carrière sportive tout en poursuivant un cursus universitaire », conclut notre interlocuteur.

Ahmed Jaouadi : voilà un jeune Tunisien talentueux qui sait où il va. Un jeune qui rêve les yeux ouverts. Des ambitions plein la tête qu’il aspire réaliser un jour et tant pis, si en cours de chemin, il trébucherait. Il compte retenir la leçon de chaque expérience vécue pour poursuivre sa marche.

La Rédaction

Laisser un commentaire