Abou Gonda, transformateur de viande « Kilichi » à saveurs diverses

Abou Gonda, transformateur de viande « Kilichi » à saveurs diverses

Abou Gonda, chef des bouchers de Tibiri (région de Maradi) et transformateur de viande « Kilichi », présente à une équipe de l’ANP, les différentes variétés de ses produits mis sur le marché.

Labellisé, auprès de l’Organisation Africaine de Propriété intellectuelle (OAPI), le Kilichi est très prisé sur le plan national et international. Le Niger est le premier pays producteur de ce produit culinaire préparé à partir de fines tranches de la viande séchée aux rayons solaires.

Rencontré devant son stand lors de la foire organisée à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance de la République du Niger ‘’Diffa N’glaa’’, M. Abou Ganda quinquagénaire, de la région de Maradi, cumule une trentaine d’années d’expérience dans le métier, et explique comment il met cette expertise dans la modernisation de la transformation et la conservation de la viande « Kilichi ». Le chef des bouchers de Tchibiri, souligne qu’il met sur le marché 4 variétés de Kilichi, il s’agit notamment, du Kilichi au goût de Souchet, de Kilichi aux saveurs d’Arachide ; du Kilichi au goût de Sésame et le Kilichi Simple.

Abou Gonda souligne aussi qu’il a modernisé sa façon d’emballer et de conserver le produit.

Après avoir exposé ses différents produits, M. Abou Gonda annonce, au passage que le prix des produits varie selon le type d’emballage dont ceux en papier (cartonné à 2000FCFA et enveloppé à 5000 FCFA) et les emballages en plastiques à (1000FCFA).

Parlant des différentes étapes du processus de transformation de la viande, M. Abou Gonda indique que c’est la partie des cuisses de derrière des animaux (sans tendons, ni graisses) qu’il prépare en les coupant à des légères couches qui sont séchées aux rayons solaires et qui seront par la suite assaisonnées par grillade.

Abou Gonda, qui a participé à plusieurs foires organisées sur le plan national et à l’extérieur, et plusieurs fois primé à l’occasion des concours organisés, souhaite l’appui des autorités du Niger dans la promotion et la valorisation de ses produits.

La Rédaction

Laisser un commentaire