Abderrahmane Sissako, l’icône du cinéaste africain

Abderrahmane Sissako, l’icône du cinéaste africain

Abderrahmane Sissako (également crédité sous le nom de Dramane Sissako) est un cinéaste et producteur mauritanien, né le 13 octobre 1961 à Kiffa. Le thème principal de son œuvre est l’exil, le déplacement. Il peint l’Afrique avec des touches autobiographiques et en marqué l’histoire en 2015, en devenant le premier cinéaste africain à obtenir le César du meilleur réalisateur pour Timbuktu.

Biographie

Peu de temps après sa naissance, sa famille émigre au Mali son pays d’origine, où il suit une partie de ses études primaires et secondaires. Après un court retour en 1980 en Mauritanie, il part en Union Soviétique, à Moscou, où il étudie le cinéma au VGIK (Institut fédéral d’État du cinéma) de 1983 à 1989.

Au début des années 1990, Abderrahmane Sissako s’installe en France. En 1994, il obtient, lors du 4e Festival du cinéma africain de Milan, le Prix du meilleur court métrage pour son film Octobre. En 1999, lors de la 9e édition de ce même festival, il reçoit le Prix du meilleur long métrage pour La Vie sur terre, tourné en 1998.

Il est également conseiller culturel pour le chef d’État mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Abderrahmane Sissako est aussi président de la CinéFabrique, école nationale supérieure de cinéma et de multimédia créée par Claude Mouriéras et basée à Lyon.

Jurys de festivals

Il a participé à de nombreux jurys de festivals de cinéma :

  • Président du jury du festival Premiers Plans d’Angers en janvier 2007.
  • Membre du jury des longs-métrages au Festival de Cannes 2007.
  • Président du concours d’entrée à la Fémis en 2008.
  • Membre du jury du Festival international du film de Moscou 2014.
  • Président de la section Cinécoles au Festival international du film de Marrakech 2014.
  • Président du jury de la section Cinéfondation et courts-métrages au Festival de Cannes 2015.
  • Membre du jury du Festival international du film de Shanghai 2016.

Nominations et sélections

Sélections au Festival de Cannes :

  • 1993 : Un Certain Regard pour Octobre
  • 1998 : Quinzaine des Réalisateurs pour La Vie sur terre
  • 2002 : Un Certain Regard pour En attendant le bonheur
  • 2006 : Hors compétition pour Bamako
  • 2014 : Compétition officielle pour Timbuktu

Sélectionné au Prix Louis Delluc 2014 pour Timbuktu

La Rédaction

Laisser un commentaire