Tamer Hosny : un chanteur pop prolifique de son époque ?

Tamer Hosny : un chanteur pop prolifique de son époque ?

Le chanteur pop et acteur égyptien Tamer Hosny a publié son dernier clip vidéo Wa Enta Maayia (When You’re With Me) Remix, dans lequel figurent trois stars nord-africaines. La chanson est sortie pendant la fête islamique de l’Aïd El-Fitr, la célébration qui suit le mois de jeûne du Ramadan. Un véritable régal pour de nombreux mélomanes dans le monde.

Le remix de la chanson de son album 2019, qui mettait à l’origine en vedette le roi algérien du raï Cheb Khaled, a vu la contribution des célèbres chanteurs marocains Abdel-Fattah Grini et du rappeur tunisien Balti, qui a battu tous les records. Publiée sur la chaîne YouTube de Hosny, à laquelle plus de 5,6 millions de téléspectateurs sont abonnés, Wa Enta Maayia a été remixée par le Marocain Jalal Al-Hamdaoui dans une recette de danse qui mélange divers rythmes populaires de EDM avec du Reggaeton et du Maqsoum égyptien.

 Après une scène d’intro de Hosny et Khaled chez un barbier, la riche production de Hosny voit des lieux colorés et divertissants, du style, du modelage et de la routine de danse en commençant par un plan d’affiches murales de films égyptiens, dont l’un de ses derniers succès El-Floos (Money), par le même réalisateur du clip Said Al-Marouk.

 Le réalisateur libanais Al-Marouk, qui a fait partie de l’équipe de Michael Bay pour le succès mondial Transformer Revenge of the Fallen (2010), a réalisé des dizaines de clips musicaux à succès pour les chanteurs arabes les plus connus. Il est également connu pour la comédie à succès de 2011 d’Ahmed Ezz et Donia Samir Ghanem, 365 Youm Saada (365 jours de bonheur). Avec sa joyeuse présence, Cheb Khaled, mondialement connu pour des succès comme Didi, Aïcha et C’est la vie, est toujours prêt à se produire avec les stars égyptiennes de premier plan, dont Mohamed Mounir lors d’un concert au Caire quelques années après le Qalbi (Mon cœur) de 1999, l’un des très rares duos d’Amr Diab.

Grini, qui est surtout connu pour Ahla Mafy El-Donya (The Sweetest in the World) et 3 Kelmat (3 Words), chante ses vers avec Hosny dans un dialecte marocain malgré sa grande collection de tubes en dialecte égyptien qui comprennent également ses derniers Ya Habibi (O Lover) et Laffa (Roll) ; une introduction significative des rythmes du Mahragan.

 En collaboration avec de nombreux chanteurs connus, le chanteur, compositeur et rappeur tunisien Balti a remporté de nombreux succès suivis par des dizaines de millions de personnes, tels que Muslim – Mama, Baba, Clandestino, et Wala Lela. Son grand succès Ya Lili est l’une des chansons arabes les plus regardées sur YouTube avec 667 millions de visionnages à ce jour. Wa Enta Maayia n’est pas la seule sortie de Hosny pendant l’Aïd Al-Fitr. Dimanche, il a publié une vidéo pour le duo Welcome to the Life avec Akon, issue de leur concert au festival de musique JJTX à Djeddah, début 2020, qui voit la star américaine d’origine sénégalaise chanter un couplet en arabe.

Hosny a également donné un concert de charité sans foule le dimanche au Théâtre Son et Lumière au pied des Pyramides de Gizeh avec l’accompagnement de plusieurs musiciens. Organisé par l’ONTV, qui a également interviewé Hosny, le concert était sponsorisé par WE Egyptian Telecom et Zed Park qui ont tous deux mis en avant la star dans leurs campagnes publicitaires de la saison du Ramadan dans lesquelles il a présenté deux nouvelles chansons.

 Hosny, qui a déclaré précédemment que le concert des Pyramides « vise à collecter des fonds pour ceux qui ont été touchés par la pandémie de coronavirus (Covid-19) », a chanté le mois dernier pour la même cause en rejoignant Mounir, Yousra, Samira Said et d’autres superstars arabes dans l’ode à l’humanité Medhat El-Adl Enta Aqwa (Tu es plus fort), composée par Amr Mostafa. En raison du blocage en cours, Tamer Hosny, qui avait annoncé précédemment qu’il n’organiserait des concerts en direct sans foule que s’ils étaient réalisés au profit de familles pauvres touchées par la pandémie, a temporairement interrompu le tournage de son nouveau film Mosh Ana (Pas moi) par mesure de précaution, bien que de nombreuses séries du Ramadan aient été tournées en pleine pandémie.

 Hosny tient à publier des articles sur le développement humain pour remonter le moral des gens pendant la crise actuelle, et a récemment publié un chant de prière islamique pour demander à Dieu de lever le fléau. La star égyptienne Hosny, qui a atteint le livre Guinness World Records à deux reprises, a accompli une carrière de chanteuse et d’actrice à succès de deux décennies qui a été lancée par l’album Free Mix 3 du producteur Nasr Mahrous, qui a également été le témoin du début de la célébrité croissante de la star égyptienne Sherine Abdel-Wahab.

 De Mahrous à Mazzika et Rotana, la discographie de Hosny comprend près d’une douzaine d’albums à succès dont les dernières sorties ont été produites par lui. Sa filmographie comprend des films à succès commercial dans lesquels il a collaboré avec de nombreux auteurs, réalisateurs et acteurs prestigieux, tels que Halet Hob (2003), Sayed El-Atefy (2005), Captain Hima (2008), Nour Einy (2011), Tesbah Ala Kheir (2017), El-Badla (2018) et la trilogie Omar & Salma, en plus d’un certain nombre de séries télévisées.

Laisser un commentaire